Faire un audit de site par un expert SEO

Créer un site Internet revient à se demander dans quelle mesure puis-je réaliser moi-même le référencement naturel de mon site ou externaliser ce travail.  Nous avons déjà vu lors d’un article précédent consacré aux agences de communication que le site Web doit être préparé en amont de son exploitation et optimisé pour être le plus rapidement possible pertinent aux yeux des moteurs de recherche. Vous souhaitez optimiser votre site Internet institutionnelle de manière loyale et c’est pour cela que vous faites appel à un expert SEO White Hat, car votre objectif est de durablement être présent et visible sur les moteurs de recherche et même d’anticiper les évolutions futures de ceux-ci.

Plusieurs solutions s’offrent à vous suivant l’audit SEO qui vous est proposé, dépendants du fait que vous souhaitez soit créer votre site Internet entièrement et vous-même, reprendre un site Internet qui n’est pas optimisé ou simplement choisir une entreprise disposant de la double casquette création-référencement de site Internet. Les trois cas vous exposent à des méthodologies différentes et des coûts différents que je vais évoquer également.

Sur l’audit référencement proprement dit

Peut-être avez-vous effectué des premiers tests vous même sur les différents sites en ligne proposant des démonstrations gratuites ? (tapez donc la simple requête « analyse site Internet » sur Google pour trouver des sites d’analyse de vos pages, en clair de nombreuses offres permettent d’avoir un avis de situation détaillé en amont sur votre site). Si leur intérêt est appréciable pour sensibiliser le grand public sur la nécessité d’optimiser un minimum les sites Internet, ils ne constituent en aucun cas un audit réalisé par un professionnel.

Tout au plus, ils donnent quelques clefs de lecture qu’il s’agira ensuite d’interpréter. Avant même d’aller plus loin, il m’apparaît nécessaire que  le fait d’avoir une connaissance générale de la façon dont le SEO s’opère de nos jours avec l’évolution rapide du Web et de ses techniques affiliées. Des formations sur le référencement existent  pour vous aider dans ce sens à avoir une approche pragmatique du sujet.

La solution du cahier des charges externalisé

Comme dans la création de tout type de projet, il convient de faire un cahier des charges dédié au référencement. Il est bien probable que votre prestataire Web vous propose ses propres solutions. Cela est à double tranchant. Certes il peut être très sensibilisé sur le sujet (posez lui la question, testez-le si possible) mais il est également envisageable que son regard soit un peu biaisé par les prestations qu’il réalise. Vérifiez que vous pouvez avoir accès à un interlocuteur privilégié référencement dans ce cas.Possible ou impossible

Il existe également de nombreux indépendants qui proposent leurs services si vous sentez que vous n’avez qu’une réponse apportée sur la partie créa et développement. Le regard extérieur est un clair avantage car il est plus facilement objectivé par le désintérêt du prestataire. Un peu comme dans la création de votre entreprise, pardonnez le parallèle, prenez les avis des proches, des amis, des collègues eux-mêmes experts ou non et demandez conseil à un professionnel avec lequel vous n’avez pas d’attache. Les avis, vous en prenez acte, les conseils vous les mettez à profit. De la même manière, l’auditeur doit être « prêt à se retirer du marché » s’il décèle un conflit d’intérêt ou le risque de manque d’objectivité.

Probité et bienveillance, deux qualités essentielles dans un accompagnement réussi.

Votre société est une PME spécialisée sur un service de niche économique qui dispose d’un site Internet ancien, peu mis à jour mais dont les requêtes de marque étoffent le trafic. Le risque est de considérer que cette accessibilité du site soit liée à un bon référencement. Mais vous êtes déjà averti et vous savez que vous devez vous positionner sur d’autres sujets, d’autres mots-clés. Mais êtes-vous sûr que ceux que vous décelez soient les plus pertinents ? On peut ainsi faire de même une vraie confusion entre notoriété Web et référencement Web, le plus souvent par manque d’objectivité.

Le cahier des charges opéré par un prestataire externe peut vous permettre dans ce cas d’avoir une vision plus objective que celle de vos ressources internes en vous proposant non pas un simple rattrapage de la situation mais également des perspectives nouvelles, avec les méthodes et compréhensions SEO modernes.

Key performance indicatorDu mot-clé souhaité à la réalité de l’état des lieux

Pour rependre l’exemple de la PME qui dispose en interne d’une certaine ingénierie de projet en matière de Web, cette dernière connaît très bien son métier et est donc en mesure d’apporter par exemple une liste de souhaits de mots-clés sur lesquels elle souhaite se positionner.

Le référenceur de son côté doit également rechercher les bons mots-clés, ceux permettant une réelle performance ; un outil comme Yooda Insight peut permettre une première évaluation.

L’auditeur SEO se doit de ne pas prendre pour argent comptant cette demande listée du client et proposer préalablement ses conseils tirés de son expérience sur trois aspects essentiels :

  • Votre vision de votre entreprise correspond-t-elle a ce qu’en a les internautes ?
  • Les requêtes que vous souhaitez sont elles vraiment celles qui sont les plus pertinentes ?
  • Est-il possible techniquement de vous positionner sur ces mots clés ?

Pour répondre à ces questions, les échanges et le travail en équipe sont un réel atout. Ensuite, ce travail peut se prolonger dans l’opérationnel et la technique proprement dite. Celle-ci va se découper en deux temps, suite à la mise en place du cahier des charges.

Préconiser, intervenir, former et suivre le référencement de votre site Internet

Premièrement, le consultant SEO va vous apporter un certains nombres de préconisations sur les structures du sites, ses titres, ses liens, ses balises meta et son contenu. C’est là que vous avez la possibilité d’intervenir déjà puisque vous maîtrisez mieux que personne votre sujet. Le référenceur est là bien plus en appui pour vous aider à retranscrire cette expérience sur le Web. Idéalement, ces préconisations vous sont notées et là encore une formation des équipes peut grandement vous aider sur la durée.

Deuxièmement, des liens, des redirections 301 notamment sont peut être à prévoir ou même des réécritures d’url. Sur cet aspect technique, si vous n’avez pas les ressources en interne, vérifiez auprès de votre prestataire qu’il est bien en mesure de le faire. J’ajoute ici qu’il n’est pas rare de voir des sites dont les aspects techniques à modifier son nombreux. Parfois même, la prestation de référencement se transforme en refonte, ce qui peut conduire sur les 301 à des redirections massives. La refonte d’un site Internet peut s’avérer nécessaire surtout si votre site n’est plus en phase avec vos clients, qu’il n’est pas connecté aux réseaux sociaux, qu’il n’est pas mobile, que son arborescence est désuète, que son design n’est plus dans l’air du temps, qu’il comporte des technologies désuètes de type flash. Vous l’avez compris, la prestation de référencement ne peut se faire que si le référenceur juge possible qu’elle soit faite. L’audit complet se révèle donc nécessaire pour savoir où l’on va.

Travailler en équipe pour réussir dans le Web

La participation active conseillée pour votre référencement

Par défaut, une prestation de référencement naturel ne peut être soumise à l’exigence de garanties. Pourtant de nombreux clients le demandent et pas mal de prestataires référenceurs s’engagent même sur cette voir. En pratique, c’est même possible de placer un site sur la première page de Google par le biais de moyens plus ou moins douteux rapidement, ou à défaut par l’achat de liens payants (referencement payant) sur lesquels les prix flambent soit dit en passant. Quels sont ces prix justement ? Ils dépendent à mon sens beaucoup de la taille de votre entreprise, évidemment de votre budget et de vos souhaits. Le prix va également varier en fonction des éléments vus au-dessus (temps de préparation, cahier des charges, réflexion stratégique) et de la manière dont est évalué le résultat (les éléments relevant du trafic, du positionnement, des conversions, ROI). Ils dépendent aujourd’hui de plus en plus de votre degré d’investissement et de celui de vos équipes. Ainsi, il est possible dans une large mesure de voir des prix proportionnellement dégressifs à votre engagement.

Le suivi référencement tel qu’il faut l’espérer

Optimiser un site est une chose, suivre son exploitation en est une autre. Analytics pour vérifier simplement que vous avez du trafic de temps en temps, c’est dommage. Il faut donc préférer des solutions qui vous permettent de mettre en place une véritable stratégie qui tirée de la nouvelle solution Web que vous possédez vous permettra d’améliorer dans le temps votre positionnement. Un rapport de suivi de référencement implique d’expliquer et d’échanger avec le client sur la base d’éléments concrets. Que pouvons-nous améliorer ? Avons-nous fait des erreurs ? etc.etc. Quitte à revenir sur le CDC initial ! Pour se faire, et en fonction du temps précisé dans un contrat en bonne et due forme, qui ne précise pas que le référencement sur les moteurs de recherche ou sur l’inscription dans les annuaires (!), un récapitulatif écrit de préconisations est gage de qualité. Le client lui, doit permettre la mise en œuvre de ce référencement. Je précise aussi cela car les préconisations ne sont pas que des mots.

Un référenceur doit également être en mesure d’indiquer le prestataire le plus adapté à vos besoins car la spécialisation du métiers fait que certains disposent de compétences propres qui leur permettent de répondre à des besoins spécifiques et moins à d’autres. Là encore, une honnêteté doit être affichée auprès du client sur ce qui est de l’ordre du possible et de l’impossible.

Un prix variant en fonction du besoin ?

coût et tarif bleu dans bulleSi le site n’est pas en ligne, les prestations sont souvent les moins coûteuses. Si ce n’est pas le cas, cela va dépendre de l’audit réalisé comportant les préconisations. Cela inclut dans ce cas des prestations techniques supplémentaires qui peuvent prendre des délais parfois très importants. Il faut donc garder à l’esprit que ce budget va pouvoir aller de 0 à quelques milliers d’euros par an. Dans ce cas, il peut être intéressant pour les grands comptes notamment intégrer le prestataire référenceur, de disposer en son sein d’un spécialiste voire même d’un SEO manager.

Ce qui peut faire qu’un travail de référencement annuel va varier, contrat et dispositions à l’appui, et ce de manière indicative, de 1000 à 5000 € pour les TPE à près de 50000 € pour les grands comptes. En fonction de votre temps, de votre budget et de vos exigences, pensez donc à la formation, au Webmaster compétent proche de chez vous, au consultant indépendant ou à l’agence pour commencer. Si on en parlait ?

[Total : 6    Moyenne : 4.2/5]
Votre consultant SEO
Xavier Deloffre, consultant et formateur en référencement naturel et payant.