Créer un site Internet est facile avec les outils d’aujourd’hui, le référencer et l’optimiser pour les moteurs de recherche l’est beaucoup moins.

Nombre d’entrepreneurs se sont lancés dans la création de sites Internet via des CMS (Content Manager System) en pensant trouver une solution simple, adéquate  pour promouvoir leur activité. C’est sur le principe vrai et on retrouve une majorité de sites Internet sur la toile créés de cette manière.

  1. Qu’est-ce que le SEO ?
  2. Qu’est-ce qu’un consultant en référencement naturel ?
  3. Consultant et dirigeant d’une agence de référencement
  4. Fonctionnement d’un moteur de recherche
  5. Le levier du backlinking (ou netlinking) dans le SEO
  6. L’arborescence du site Internet dans le référencement naturel
  7. Du bon contenu dans le SEO
  8. Maillage Interne
  9. Expert en référencement Google
  10. Éthique du consultant SEO White Hat et celle du SEO Black Hat
  11. Audit et conseil en Webmarketing
  12. Audit de référencement naturel
  13. Tarifs et prix
  14. Objet de ce blog SEO

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO pour Search Engine Optimization est un ensemble de techniques permettant d’augmenter la visibilité des pages et contenus sur les moteurs de recherche. Pour comprendre les tenants et aboutissants du référencement naturel, il faut donc s’intéresser au fonctionnement des moteurs de recherche comme Google, Bing, Qwant, Ecosia, Yandex, Baidu entres autres. Ces différents moteurs fonctionnent différemment dans leurs méthodes de scan du Web et de classement des contenus. Parfois même, à l’instar de Google, ces moteurs de recherche proposent des contenus qui leurs sont propres ou à défauts issus des scans de pages différentes. Les données structurées de votre site y contribuent mais pas que.

Lorsque vous faites appel à un freelance SEO ou à une agence de référencement comme la mienne, un audit de site Internet est le plus souvent proposé pour permettre d’analyser l’accessibilité, l’indexabilité et la manière dont les robots de moteurs crawlent les pages. Le travail du SEO ne se limite pas là et les tâches peuvent d’ailleurs se répartir entre les référenceurs, les consultants, les développeurs et les rédacteurs. Une organisation complète des tâches permet de scinder deux parties principales dans les travaux de référencement, notamment sur Google : Les actions on-page et les actions off-page.

Qu’est-ce qu’un consultant SEO (référencement naturel) ?

Métier faisant partie du Webmarketing, le consultant en référencement naturel propose des services externalisés aux entreprises. Il intervient généralement en appui des référenceurs « in house » et propose des plans d’actions pour améliorer la visibilité des sites Internet sur les moteurs de recherche. En France et dans l’ouest de l’Europe en général, le premier moteur sur lequel s’affaire le consultant SEO (Search Engine Optimization) est bien entendu Google, le géant américain trustant l’essentiel des requêtes des internautes.

Son but est de mettre en place les techniques adaptées d’optimisations SEO

Dans la pratique, un consultant en référencement naturel (nom rallongé du consultant SEO) va s’appliquer à trouver les ressources pour augmenter le trafic organique des sites, choisir les mots clés et réfléchir à la manière d’agencer les sites (Un travail de réflexion sur l’arborescence, le maillage interne, la qualité des contenus, le code). De même, profondément conscient de l’importance du lien pour Google, il cherche les meilleures solutions d’actions off-page (backlinking). Travaillant de concert avec les chefs de projets, il est en lien direct également avec les développeurs front-end.

Consultant et dirigeant d’une agence de référencement

En fondant Facem Web en 2012, une agence de communication Web installée sur Arras dans le Nord Pas de Calais, j’ai décidé de proposer à quiconque souhaitant développer son activité de l’accompagner, de le conseiller dans la mise en place de son cahier des charges et la réalisation de son site Internet mais également sur sa stratégie Webmarketing, les réseaux sociaux, et plus précisément sur le référencement naturel ; Consultant et formateur en référencement : le métier que j’exerce essentiellement sur sur Paris, Lille dans le nord, sur Arras dans le pas de calais, sur Amiens dans la Somme. Vous pouvez également me contacter du lyonnais, de Marseille, de Strasbourg ou encore Bordeaux : De nombreux clients font appel à mes services et à ceux de ma société en France. Je travaille sur des projets distants et me déplace au besoin. Nos clients sont principalement francophones.

référencement et mots clésComme consultant SEO, vous bénéficiez de mon expertise sur la thématique du référencement naturel.

Par ailleurs, j’invite le plus souvent étudiants, particuliers et bien sûr entreprises à s’intéresser à cette question du référencement, une des solutions efficaces et pourtant sous-exploitées pour tenter de trouver de nouveaux marchés.

Mais il existe quelques pièges à éviter, que je vous aide à surmonter  par mon expertise si vous souhaitez déployer vous-même votre installation WordPress pour ne parler que de cette solution là..

Comme formateur SEO, bénéficiez de mon expérience pour vous donner des outils pédagogiques adaptés à vos besoins, complétés par des exemples concrets qui vous parlent.

Comment fonctionne un moteur de recherche comme Google ?

Les moteurs de recherche permettent la meilleure conversion possible pour les annonceurs qu’il soient sur Lille, Paris ou d’ailleurs en France. A ce titre, il faut bien comprendre comment ils fonctionnent et notamment comment Google fonctionne. En réalité, pour le cas de Google, qui a développé sa propre technologie dont est issu le fameux PageRank, les manipulations sont simples et claires : Le robot, nommé GoogleBot, circule de document en document sur le Web en passant par les liens. C’est un procédé qui a révolutionné le search et la conception du classement des pages par la suite.

En effet, GoogleBot effectue un circuit entre les liens, découvre de nouveaux contenus qu’il va pouvoir ensuite classer de manière sémantique. Si un lien pointe vers un document se rapportant par exemple à la mutuelle ou l’assurance, il va classer ainsi le document dans ce que l’on appelle son index dans la thématique « assurance » ou « mutuelle ». Comment ? En comparant ledit document avec les autres. Un moteur de recherche comme Google est donc un montage empirique de connaissances, à l’échelle du robot et des filtres qui sont apposés sur l’algorithme. Le document ainsi répertorié peut être par la suite appelé par un internaute qui effectue une recherche textuelle ou vocale. La sémantisation, comprenez la lemmatisation et la racinisation sont donc importantes lorsque vous bâtissez un document et plus largement un site Internet.

Formule du PageRank de Google : PR(A) = (1-d) + d (PR(T1)/C(T1)+ …+ PR(Tn)/C(T(Tn))*

*Si le PageRank n’est plus disponible depuis plusieurs années, il est toujours à la base du classement des contenus dans le moteur de recherche Google, gigantesque empilement de filtres au fil des années.

Mais les liens sont eux-mêmes sémantiques comme nous le voyons plus loin. Cela dit, s’ils représentent encore le hack de la bête, ils n’en demeurent pas moins indiscutablement liés à la qualité des documents proposés. Plutôt que de parler de pertinence, ou même d’UX (User Experience), il s’agit aussi de rappeler que Google reprend les contenus à son compte pour l’affichage de résultats qui ne se limitent plus à la promotion de liens bleus. En effet, de nouveaux services sont apparus, pour la recherche locale (Vous pouvez par exemple rechercher un référenceur ou un consultant SEO à Lille pour en constater le fonctionnement). Google dévore le Web pour proposer également des résultats complètement personnalisés et fonction de votre historique personnelle. La recherche est aujourd’hui une expérience personnalisée que le consultant ou l’expert sur Google doit prendre en compte.

dans tous les cas, l’indexabilité des contenus des pages est importante. Seules celles dont le robots.txt ou la balise meta noindex sont concernées ne seront en théorie pas classées.

Un levier du référencement naturel SEO : Le backlinking

Ne nous cachons pas l’impact des backlinks très chers aux référenceurs les plus agressifs sur la toile, les black hat pour les citer. Là encore, ce moyen de propulser un contenu de quelques places cruciales (de la place trois à la place une par exemple sur la première page de Google) est tout à fait décrier par les gens de Mountain View. C’est efficace et donc contre-productif du point de vue de la rentabilité de la boutique. Mais le levier doit se réfléchir avec beaucoup d’attention. Quel est donc un bon lien me direz-vous ? Il répond à de multiples critères que je vais essayer d’exposer ici :

Un lien dispose d’une ancre le plus souvent, qui se formalise par un petit contenu texte (donc on touche là à la sémantique) entre les balises <a></a>. Cette ancre ou anchor text comme l’appelle les anglophones crée les conditions premières à mon sens du hack évoqué plus haut. Elle peut jouer, multipliée sur de nombreux sites favorablement au référencement mais est aussi la cause de nombreuses pénalités dont celle de Pingouin. Ne sous-estimons jamais l’impact de cette première caractéristique du backlink.

Par ordre d’importance, la contextualisation du document a également une place remarquable. Que vous soyez sur un annuaire ou un blog généraliste, testez le fait de créer une page en rapport avec celle qui va bénéficier du lien ; Cela marche plutôt bien. Le poids du contenu, la gestion fine de l’emplacement du lien dans le document, la non-multiplication des liens externes favorise un certain poids tiré du fameux PageRank. Comprendre l’impact d’un lien lié à la sémantique du document permet de travailler la sémantique de l’ensemble. Des outils comme Majestic SEO que j’utilise dans mon quotidien de consultant SEO permettent de mieux les analyser, bien que les solutions restent toujours imparfaites.

Un backlink, c’est aussi un potentiel de trafic. Et à ce titre, le trafic impacte également, plus marginalement certes, le positionnement des pages. C’est pourquoi, il convient d’observer l’emplacement du lien en lui-même. Il est possible de décrocher des liens dofollow (la notion est évoquée plus bas) de Amazon, mais si votre lien est sur une page absolument pas visitée, au 15ème niveau de l’arborescence du site, là où personne ne vient jamais, le poids est quelque peu dilué. C’est le moins que l’on puisse dire.

L’autorité du domaine faisant un backlink, parlons-en. L’autorité, c’est ce potentiel de trust qui se traduit aussi parfois plus improprement en termes de popularité. La popularité, c’est le fait de bénéficier d’une quantité de liens importants de la part d’autres domaines. L’autorité est plus contextualisée aux contenus et à l’usage des utilisateurs. Pour le cas d’Amazon évoqué ci-dessus, le site bénéficie d’autorité et de popularité. Théoriquement, avoir un lien de la Home d’Amazon en dofollow est proprement très très puissant. Une capacité de trafic, l’antériorité du domaine, le trust (ou la confiance) sont réunis pour produire les meilleurs effets en termes de SEO. Notons toutefois que nous n’évoquons pas ici les deux premiers critères qui sont l’ancrage et la thématisation (Mais là, qui ne prendrait pas le jus ?)

Le fait qu’un lien soit dofollow ou nofollow est important. Si vous allez chercher dans Google la définition du terme nofollow, vous tomberez probablement sur l’un de mes nombreux articles écrits sur Facem Web. Le nofollow est une forme de désaveu ; un moyen de dire au moteur : »ne suis pas ce lien ». Et si Google peut toutefois le suivre, il ne transmet pas le jus nécessaire. Créer un site avec des liens nofollow équivaut même de nos jour à le rendre en noindex. Si vous faites appel à un spécialiste du netlinking, assurez-vous qu’il n’use pas de liens nofollow, qu’il ne vous vend pas une prestation à base de ce type de linking complètement inutile. Si vous pouvez bénéficier d’un peu de trafic, l’impact SEO est infinitésimal et mesurable simplement au potentiel du trafic ; Ce n’est pas du référencent naturel, un point c’est tout.

La bonne manière vue par Google pour bénéficier de backlinks, c’est celle de faire du contenu attrayant appelé par ailleurs linkbaiting. Les campagnes de netlinking peuvent aussi s’envisager par quelques partenariats légitimes mais il est clair que les tentatives de manipulations du moteur, par le biais de PBN (Private Blog Network) ou encore de Linkwheels sont complètement proscrites et soumises au risque de pénalités. Le linkbaiting fonctionne réellement, c’est testé et prouvé, et c’est probablement l’une des cordes les moins exploitées dans le référencement moderne ; Beaucoup de consultants SEO préconisant parfois même l’achat de liens (pas toujours de qualité d’ailleurs). Le linkbuilding est parfois justifié et nécessaire, mais la précaution et la pleine connaissance des risques est de mise. Consultez-moi pour évoquer le sujet et trouver la meilleure solution à vos besoins, de manière légale et safe.

L’arborescence du site Internet, fondamentale en référencement

Une arborescence en silos est la norme admise par les consultants et consultantes SEO en France, à Lille, Paris ou ailleurs. Le siloing, c’est au fond la catégorisation des pages, le travail sur une filiation mère-fille qui permet de préciser et de donner corps à la sémantique qui va découler. Penser utilisateur est très important dans cette réflexion qui peut s’effectuer idéalement via un mind map. Contactez-moi pour avoir des précisions sur la manière dont le bot va naturellement circuler sur votre site Internet, c’est très précieux pour la suite.

Les silos permettent de séparer les contenus et  de thématiser correctement les différentes facettes de votre site web :

arborescence en siloC’est l’un des premiers aspects observés par votre consultant SEO lors d’un audit de référencement.

Le contenu comme soucis permanent

Souvent j’entends l’expression « bon contenu ». Mais qu’est-ce que c’est passé l’idée d’un texte, des images et de la vidéo intéressante ? Rien. Dire qu’il faut du bon contenu pour ranker sur Google ne veut rien dire. En revanche, travailler les contenus pour les optimiser du point de vue SEO est un travail de référenceur au quotidien. Et pour reprendre le paragraphe précédent, on crée du contenu pour faire des liens, nous y revenons plus loin.

Le contenu, plus il est riche, mieux c’est. Cela dit, la richesse a prendre en compte est principalement celle liée au HTML. Les textes sont partie intégrante d’un contenu html, d’un document sur le Web et Google l’adore. Il y a donc un ensemble de techniques qui reposent pour commencer sur la manière dont est construit le site. Le code propre est prioritaire à mes yeux. Ensuite, la longueur des textes, la création de contenus utiles permet d’envisager, via l’UX le positionnement ultime. Pas question de de faire de l’UX sans travailler tous les autres pans du référencement naturel aujourd’hui encore si vous souhaitez être premier sur Google.

Le texte a besoin de hiérarchie toutefois bien déconnectée du W3C. De même, l’usage de services supplémentaires de Google implique l’ajout de balises complémentaires à la simple Balise title toujours aussi efficace de nos jours. Lorsque j’évoque ici le contenu, j’observe aussi avec grand intérêt les différents balisages, les metas, les <div>, les <hx> mais aussi les données structurées qui constituent aujourd’hui un atout incroyable pour les sites Internet. Schema.org a en effet permis une amélioration de la visibilité des sites dans la SERP de Google, notamment pasr l’usage de rich snippets.

L’impact de la vidéo est aujourd’hui reconnu et il convient aussi de rappeler que si Google est le premier des moteurs de recherche orientés sémantique, YouTube est le second. La vidéo peut être également un superbe outil de conversion s’il est utilisé avec sens.

Le maillage interne en SEO

Le maillage interne nous ramène là encore à cette idée de linking. On peut considérer aujourd’hui qu’un site d’autorité et populaire est en mesure de créer suffisamment de poids (Link Juice) entre ses pages par l’organisation du maillage interne. Nombre de blogs et de sites Internet, y compris les E-commerces, sous-estiment ce point.

Le maillage interne permet de pousser les pages les plus adaptées à être positionnées sur les requêtes que vous visez. On peut imaginer un ancrage des liens optimisé bien plus que sur les backlinks évoqués plus haut, sans risque de pénalité.

Par ailleurs, le maillage interne se travaille avec l’aide d’un storytelling toujours nécessaire sur l’ensemble des sites vitrines et E-commerces qui souhaitent avoir des positions dans Google. Exemple de l’impact du maillage interne :

exemple impact maillage interneDans cet exemple, le backlinking est soft, la force de contenus sémantisés et linkés entre eux permet une belle progression. Cette progression est accessible si vous ne laissez pas simplement faire le CMS ou le Framework qui vous guide, que vous ne vous limitez pas simplement à l’usage d’un fil d’Ariane dans la plupart des cas tout à fait salutaire par ailleurs.

Expert en référencement Google

Mon terrain de jeu favori pour la mise en pratique de mon expertise SEO est Google. Le célèbre moteur de recherche de Mountain View concentre en effet l’essentiel du searh et des des requêtes d’internautes au quotidien. Le géant américain vise ainsi à terme les 500 millions de recherches quotidiennes. Parmi les géants du GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft), la première lettre de l’acronyme bénéficie d’un marché particulièrement étendu et pérenne en occident. 95% des requêtes d’internautes sont tapées sur Google en France, aux Etats-Unis, bien que Bing soit assez présent, sa part de marché n’excède jamais les 30% dans les meilleures années.

Le classement des résultats quasi instantané à chaque résultat est issu d’un complexe assemblage algorithmique. Les crawlers de Google, GoogleBot étant le plus connu, passe de lien hypertexte en lien hypertexte, lit et ingurgite des milliards de pages pour les classer ensuite. L’analyse des logs fait partie de mon métier : Faciliter le retour de ce bot sur vos pages permet d’améliorer potentiellement l’indexation de celles-ci. Par ailleurs, le référencement implique de connaître les évolutions algorithmiques. Certes, personne ne sait exactement comment fonctionne cette méthode de classement, mais la data récupérée des sites, l’analyse de la SERP également, donne de sérieux éléments comparatifs et évolutifs qui permettent d’affiner année après année le fonctionnement de l’ensemble.

L’expert en référencement sur Google a une double casquette : Il maîtrise pour bonne part les techniques d’optimisation SEO sur le moteur de recherche mais connaît également les techniques de référencement payant. Google est devenu aujourd’hui le moteur le mieux monétisé de l’histoire et l’une des entreprises les plus rentables en automatisation du pay per click.

L’éthique du consultant SEO White Hat et du SEO Black Hat

En travaillant à améliorer la viabilité d’un site Internet, il arrive que des consultants utilisent des techniques diverses pour arriver à leurs fins. L’éthique entre alors en jeu. En quoi cela consiste ? On parle généralement d’une distinction à faire entre le White Hat SEO et le Black Hat SEO. La réalité est souvent bien différente et les consultants et consultantes SEO naviguent le plus souvent en eaux grisées : Parlons plutôt donc des 50 nuances de grey du référencement naturel.  Mais le rapport éthique n’est pas tant dans l’approche avec les moteurs qu’avec celle du client. En effet, techniquement, il est possible de rendre les pages d’un site Google friendly de manière abusive, risquant une pénalité qui doit logiquement intervenir un jour ou l’autre (ce sont les techniques de référencement Black Hat). Si le client est parfaitement au courant, qu’il est d’accord, une autre part de l’éthique intervient. En effet, le SEO Black Hat a différentes cordes à son arc et peut utiliser des techniques particulièrement agressive, voir le piratage de site ou le Negative SEO.

C’est parfaitement interdit par les lois de manière générale, particulièrement en France où de nombreuses jurisprudences tentent de mettre un terme à intervalles réguliers ces pratiques. La dimension éthique n’est donc pas liée en soi au moteur : Si Google n’arrive pas à contrecarrer les contrefaisants à ses règles, en soi cela relève de son problème et non pas purement de la loi. En revanche, le référenceur ou consultant SEO éthique prendra en compte le fait que descendre le site de concurrents, ou artificiellement et rapidement monter en positions des pages représente un risque à évoquer clairement : Il doit dans dans le premier cas s’abstenir et dans le second être parfaitement  transparent.

Enfin, un consultant qui a un regard étique à la fois pour le client, pour ses concurrents, pour l’environnement Web en général y compris les politiques de diffusions des moteurs de recherche se rangera parmi les plus éthiques, voire parfaitement White Hat. Comptez dans ce cas un travail long et acharné également qui permettra de voir des résultats sur les requêtes entre 4 et X mois.

La plus belle preuve d’éthique à mon sens est de savoir dire : Ce n’est pas possible à mon niveau ou à ce stade de votre développement !

Conseil en Webmarketing et audit expert référencement SEO sur Google

Web marketingSoucieux de proposer une offre la plus adaptée aux besoins des entreprises (TPE et PME), je mets en place avec vous une véritable stratégie Web pour améliorer votre visibilité Internet tout en respectant votre communication globale.

Pour ce faire, je définis avec vous les priorités à mettre ne place (acquisition de trafic, développement des ventes, gestion des affiliations, réduction de coûts de visibilité Web,etc.).

Cela passe par un travail d’expertise préparatoire en amont de toute construction mais j’interviens également en aval, notamment par le biais d’audits SEO et par la refonte de sites Internet existants.

De la même manière, je propose mes services aux agences de communication souvent déficitaires en manière de SEO pour les aider dans leur démarche qualité avec leurs clients. Cet aspect souvent négligé ou trop peu abordé dans la communication est le cheval de bataille de ma société mais également une passion pour moi.

Itinérant dans ma démarche, accessible à distance ou en présence lors de formations préalables et d’entretiens personnalisés, vous pouvez donc bénéficier de conseils adéquats de Lille à Paris. J’accompagne également des professionnels dans d’autres régions, via Skype ou Hangout pour échanger.

L’audit en référencement naturel

Préalablement à toute intervention, j’ai besoin d’analyser l’existant d’un site Internet pour formuler des préconisations. C’est pourquoi je vous propose un audit technique et sémantique découpé en deux volets que sont : la situation on-page et la situation off-page. L’analyse du code, l’aspect des balises, l’architecture et l’infrastructure du site font partie du premier volet. Les liens entrants et externes, des sujets très particuliers demandant une certaine expertise également font partie du second volet.

De là, la mise en place d’une stratégie claire sur les prochains mois est fournie, afin d’assurer votre retour sur investissement. Comptez environ 4 à 12 mois d’attente dans des stratégies de White Hat pour voir des résultats probants. En ce qui concerne mes techniques Black Hat, je peux vous les proposer contre décharge de responsabilité. En clair, utilisez ces techniques dites dangereuses uniquement dans un cadre limitatif comme la promotion d’un événement, la création de contenu à durée de vie limitée.

Tarifs et prix d’une consultation SEO à Lille Paris et ailleurs

Les prix et tarifs vont varier en fonction de l’expérience du consultant SEO mais aussi en fonction de la situation géographique. A Lille ou à Paris, les tarifs ne sont pas les mêmes. Je pratique une tarification à l’heure et au jour comme pour l’ensemble de mes confrères. Pas question d’imaginer un forfait (c’est de l’artisanat), pas question non plus de travailler uniquement au résultat (ou alors, cela vous revient extrêmement cher). L’éthique se place là. On peut atteindre n’importe quel résultat sur n’importe quel expression de recherches pourvu que les moyens soient déployés mais sur les requêtes les plus concurrentielles comme le rachat de crédit ou l’assurance, les budgets peuvent logiquement exploser. D’abord parce que nombre de sociétés se plaçant sur ces sujets sont des monstres bénéficiant d’une très grande popularité, ensuite parce que les places sont chères en raison de la conversion et du CPC. Les tarifs en conseil par mes soins sont tout à fait abordables pour l’essentiel des projets. En consultation, je propose un tarif horaire de 100 euros HT. Pour un audit, je propose toujours une tarification en fonction de l’ampleur de la tâche estimée. Découvrir à ce propos les tarifs d’un consultant SEO.

Objet de ce site Web, le Blog et la formation SEO

Ce site est une présentation de mes activités, tant dans le domaine de la formation Web et du conseil Internet, du référencement naturel bien sûr mais également des coups de cœur sur des initiatives (économiques, sociales, culturelles), des points de vue sur des sujets le plus souvent dans le domaine digital, etc. Bref, un petit blog fourre-tout aux antipodes des conseils que je peux produire par ailleurs (ou presque!) mais qui, je l’espère, vous permettra de trouver un avis ou des impressions différentes concernant certains sujets liés au Web et au SEO.

Enfin, il s’agit également d’une interface par laquelle vous pouvez me contacter en remplissant le formulaire de contact. Prêt à booster votre activité sur le Web ?

Parlons de sémantique un peu plus si vous le souhaitez bien…

Comment mettre en œuvre et réussir son SEO sémantique ?

Un constat a été fait. Lequel donc ? Il est très courant d’ouïr parler de SEO classique et de SEO local. Est-ce à tort ou à raison que l’on range le SEO sémantique dans le banc de touche ? Certainement, la première hypothèse. Pourquoi ? Parce qu’à mesure que les jours passent, nos chers moteurs de recherche changent. Petit à petit, ils s’éloignent de l’ancienne technologie pour embrasser et valoriser la nouvelle. L’objectif étant de mettre en avant l’expérience utilisateur ou UX comme vu précédemment. Laquelle est étroitement liée au ressenti du visiteur vis-à-vis du contenu qu’il lit. En clair, il ne s’agit plus tout simplement des mots-clefs; encore moins du formatage html. Le positionnement dans les SERP a désormais son secret : le référencement naturel sémantique. De quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi le privilégier aux autres modèles d’optimisation ? À ce sujet, comment fonctionne l’indexation sémantique de Google ? Comment mettre en œuvre et réussir son SEO sémantique ? Autant de choses qu’il s’agit d’assimiler ici.

Qu’est-ce que le SEO sémantique ?

Cette question ouvre les hostilités ! Il est nécessaire de bien expliquer le concept en lui-même, avant de détailler son endroit et son envers. Pour ce faire, mettons-nous dans la peau des hommes de lettres. Décomposons cette expression si précieuse. D’une part, nous avons : SEO (search engine optimization). En Français : optimisation pour les moteurs de recherche. D’autre part, le terme sémantique. C’est-à-dire : qui a trait au sens / en rapport avec le sens. Récapitulons donc. Le référencement sémantique est l’optimisation pour les moteurs de recherche qui a trait au sens. En clair, c’est un SEO qui se focalise exclusivement sur la valeur, la signification et les liens entre mots, paragraphes, pages, ancres de liens 🙂 …sites web. Les choses sont à présent claires. Néanmoins, une question s’impose : Comment expliquer l’émergence de ce concept ?

Pourquoi le SEO sémantique ?

Pour donner une réponse satisfaisante à cette interrogation, rendons-nous à la base de cette problématique. Comment fonctionnait Google autrefois pour classer les pages ? Il se contentait de compter le nombre d’occurrences des mots-clefs pour jauger la pertinence d’un contenu.

Très vite, les concepteurs ont constaté que certains bourraient leurs textes de keywords. Le but étant de conquérir la première place. Résultat des courses : la pertinence du contenu était bonne pour la poubelle ! On s’en foutait, littéralement. Ainsi, le moteur perdait de sa crédibilité, à cause de la qualité des articles publiés. En riposte à cette situation : une alerte est lancée. Laquelle ? L’interdiction de remplir les textes de mots-clés. À ce sujet, les pénalités étaient (et le sont encore) amères. D’ailleurs, elles peuvent aller jusqu’à la suppression du site/blog concerné. Voilà comment le SEO sémantique fait son entrée dans la scène cosmopolite du web. Désormais, on n’a d’yeux que pour lui. C’est chacun qui aimerait voir ses pages indexées par les robots. Du moins, pour ceux qui savent comment ils procèdent.

Si vous vous sentez victime d’une pénalité de type Pingouin ou panda, contactez-moi.

Comment fonctionne l’indexation sémantique latente ?

L’indexation sémantique latente ! Un autre de ces termes tordus qui agacent. Mais bon…pas de panique, nous l’expliquons. Une fois de plus, appelons les linguistes au secours. L’expression est composée de trois mots. D’abord, définissons le premier. Dans le jargon du web, l’indexation est un processus. Au cours de celui-ci, les robots des moteurs de recherche se rendent sur les sites/blogs, les «crawlent»(parcourent et analysent) puis classent leurs pages au sein des serveurs. Ce, en fonction de la pertinence (manipulée ou non) des contenus qui s’y trouvent (et de l’ergonomie aussi de plus en plus aujourd’hui). Ah, l’arborescence sémantique, quand tu nous tient…

Ensuite, le second, nous l’avons défini plus haut ! Passons… Enfin, le troisième, «latente» signifie tout simplement «implicite», «incognito», «discrète» ou «cachée». D’après ce qui précède, l’indexation sémantique latente désigne : la classification des contenus, pages et sites/blogs selon le sens et le degré de pertinence qu’ils dégagent. Ceci revient à dire que Google a des critères pour juger que tel contenu est sémantiquement pertinent et tel autre non. À ce sujet, une question : comment référencer sémantiquement ? Découvrons !

Choisir des mots-clefs sémantiquement liés

Voici la première pièce de notre puzzle. Il n’est plus simplement question de ramasser ces termes à fort usage. Loin de cette coutume ! Tous vos keywords (ou expressions de recherche) doivent être liés à deux niveaux : «contenu-page» et «page-site». Prenons un exemple pour mieux comprendre.

Supposons que votre site/blog parle du développement web. Google s’attend à retrouver les thèmes centraux de ce type : JavaScript, Php, python, html, Css, XML, C++, C# etc. Et non pas : cuisine, jardin, ménage… Maintenant, revenons au niveau des pages et contenus. Un autre exemple. Si votre article parle de javaScript, vos mots-clés doivent en être le reflet. Donc, les termes comme : boucle, fonction, propriété, méthode, variable… seront bien vus par les robots. À l’opposé, ce ne sera pas le cas avec, par exemple : moteur, volant, carburant… Le système est très limpide à présent. Que dire des liens entre contenus et pages ?

Monter un maillage sémantique interne par votre référenceur SEO

De manière simple, mailler ses pages revient à les lier les unes aux autres comme nous l’avons déjà évoqué. C’est essentiel mais comment ? Certainement pas à la volée. Reprenons l’exemple précédent. Notre site parle de : javaScript, Php, python, HTML, Css…et d’autres langages de programmation. Que faire concrètement ? Vous organisez vos pages en thèmes. Celles traitant du JavaScript entre elles. Vous faites de même pour le reste.

Ainsi, en rédigeant, chaque contenu doit avoir au moins un lien redirigeant vers un autre article du même thème. Bref, vous formez une sorte de toile d’araignée avec vos contenus. Des outils que j’utilise pour cartographier votre site Internet s’imposent. Est-ce tout ? Non. Continuons.

Contextualisation sémantique, cocon ou agrégat sémantique  ?

La contextualisation sémantique s’inscrit dans la même logique que la partie précédente. Sauf qu’ici, nous ne sommes pas au niveau des pages ou continus. Cette méthode se rattache beaucoup plus aux mots. À ce sujet, le principe est pratique. Vous créez tout un réseau sémantique avec vos mots. Comment ? En utilisant pour votre site lillois ou parisien :

  • Les champs lexicaux;
  • Les champs sémantiques;
  • Les synonymes…

Dans ce cadre, des connaissances en racinisation et lemmatisation s’imposent. Le but est de mettre sur pied le maximum de rapprochements sémantiques possibles. Et si nous allions titiller les méta-données ?

Optimiser sémantiquement les méta-données de votre site Internet 0 Lille ou Paris

Les méta-données désignent les éléments suivants :

  • Le permaliens (Pour WordPress) ou plus généralement les URLs ;
  • Les balises Titres (la balise title),
  • La méta-description (vraiment si vous y tenez car elles n’impactent pas directement le SEO) ;
  • Les titres,
  • Les sous-titres.

Pour les optimiser, insérez-y les mots qui ont des sens proches. Ainsi, vous restez cohérent et pertinent. D’ailleurs, c’est le cas avec le multimédia.

Optimiser sémantiquement : photos, vidéos et autres illustrations

Chacun des éléments cités dans le titre comporte :

  • Un titre;
  • Une description;
  • Un texte alternatif.

Référencez-les tous, en appliquant la même technique que celle des méta-données. Les données EXIF ont également de plus en plus d’impact, notamment dans la réflexion future de compréhension des contenus images (Google Lens et potentiellement recherche vocale). Google est en effet un grand artisan des croisements de données. Et le contenu dans son ensemble dans cette histoire ?

Un contenu sémantiquement pertinent pour le référencement Google

Ici, notre travail est de livrer le maximum d’informations sur le sujet traité, à vos lecteurs, et je vous y aide pour y parvenir en développant les briefs les plus adaptés aux rédacteurs.  Ce qui nécessite recherche et documentation approfondies le plus souvent. La hiérarchisation de ces contenus est la clé.

En définitive, le SEO sémantique est le système de référencement le plus prisé actuellement, le seul vraiment efficace et vous savez pourquoi à présent. Contactez-moi