Quelles sont les qualités nécessaires pour être un top SEO ?

Vous recherchez un référenceur au top ? Vous voulez vous-même devenir un référenceur de haut niveau ? Voici mon retour d’expérience sur la question, après avoir vu un tas de pratiques différentes chez mes confrères/consœurs, je peux dire que j’ai identifier plusieurs critères parmi les meilleurs.

Comment devenir un consultant SEO de top niveau ?

Je pourrais résumer la chose de manière suivante : Avec du temps. En vérité, il manque encore là un certain nombre d’ingrédients de « savoir-être » que je pourrais résumer comme suit :

  • Ne pas se laisser influencer par les autres et suivre sa route ;
  • Ne pas être dogmatique et envisager toujours la possibilité de se tromper ;
  • Bosser sur ses propres sites Internet sans arrêt ;
  • Être en mesure de temps en temps de faire du Développement quand les développeurs sont surbookés ;
  • Croire en ses idées et non en celles des autres ;
  • Tester et tester encore les techniques possibles en SEO ;
  • Faire de la veille en dilettante.

L’influence sociale de la communauté est probablement la pire chose que vous pourriez subir si vous souhaitez être un top SEO. D’abord, parce que, comme lorsque vous commencez un footing et que vous croisez quelqu’un sur la route faisant de même, vous ne savez pas depuis combien de temps il/elle court. Ensuite, parce que se laisser influencer, c’est souvent oublier les fondamentaux du SEO. Les critères d’optimisations de sites Internet sur un moteur de recherche comme Google sont nombreux mais la réalité concrète, la top position, pour sa part, dépend de critères le plus généralement primaires.

L’ancienneté du site Internet, l’arborescence, le maillage, le contenu et les backlinks sont la meilleure des promesses pour l’atteindre. Il existe bien entendu d’autres optimisations qu’il sera bon d’envisager sur les très gros mots clés mais la réalité du business est d’abord là : Au quotidien, je fais des arborescences, des contenus (du texte, des titres, etc.), du maillage et des backlinks. La besogne donc 🙂

N’écouter que soi dès lors que l’on tient une forme d’efficacité

Si vous chopez de gros mots clés, c’est que vous êtes bons. Si on vous le dit, danger. Danger parce que pour rester un top SEO, il faut savoir que rien n’est jamais acquis, que le petit (ou gros) site page 4 sur le Keyword peut vous doubler à la vitesse de l’éclair (enfin rapidement en SEO, c’est quand même souvent long), qu’il faut donc maintenir le cap est continuer ses efforts boulimiques de positionnement avant tout.

Résumons très largement, plus vous avez de requêtes, plus vous pouvez asseoir une domination et réagir face à la concurrence.

N’entrez pas dans le jeu des sirènes chronophages de la voie social media, c’est pas votre job. Bossez vos sites parce que c’est là que vous ferez in fine la différence. Le reste n’est que pure perte de temps et vous en avez (vraiment) besoin du temps car il vous manque.

Monter des réseaux de sites Internet pour vous et pour vos clients ?

Est- il besoin d’avoir des réseaux de sites et blogs en 2020 ? En fait, très probablement. D’abord parce que cela crée une forme de différenciation face à la concurrence. Ensuite parce que cela vous oblige à les tenir à jour, les maintenir et vous accaparer de travail supplémentaire. Vous constaterez à ce stade de votre développement que, ou vous avez besoin de plus de ressources humaines, ou vous devrez consentir à travailler prioritairement (pour ne pas dire automatiquement) les critères évoqués plus haut dans cet article. Plus de fioritures, on fait des titles, on crée des contenus et on fait des backlinks. Tout un programme d’apprentissage en SEO.

Il est possible de faire sans évidemment mais prenez en considération ce fait que le fait d’avoir à disposition des spots est un sérieux avantage pour la suite de votre carrière de top SEO 🙂

Votre consultant SEO
Xavier Deloffre, consultant et formateur en référencement naturel et payant.

Répondre au sujet