SEO et SEM, deux approches complémentaires en référencement

Les deux notions de SEO et de SEM sont parfois employées de manière abusive ou sont mal comprises. Si le SEO est un ensemble de techniques exposées ici dans ce blog par votre consultant SEO (pour Search Engine Optimization), le SEM ou Search Engine Marketing est l’expression élargie de techniques de référencement comprenant selon les usages le référencement naturel et payant, parfois simplement le référencement payant. Pour être tout à fait précis, les campagnes de marketing payant sur Google ou les autres moteurs de recherche d’ailleurs s’appellent plutôt SEA (Search Engine Advertising). Si le SEO quant à lui peut employer également des techniques liées au SMO (Social Media Optimization) ou SMM (social media marketing), le SEM regroupe l’ensemble de toutes les techniques dans l’interprétation courante.

Ce qui différencie le SEO du SEM

  • Le SEO est une composante du SEM. Dans le premier cas, on emploie des techniques de référencement dites gratuites, dans le second, on les utilise et on y ajoute ce que l’on appelle le PPC (Pay per Click), des annonces payantes qui viennent marketer la page de résultats de Google.
  • Dans l’inconscient des internautes, un lien naturel dispose d’un capital confiance indéniable alors que beaucoup d’utilisateurs exploitent des solutions comme Adblock pour restreindre la publicité en ligne.
  • Si le référencement naturel est très long à mettre en place, le SEA dépendant du Search Engine Marketing va très vite à mettre en place. Il est donc possible de monétiser très vite un site en utilisant ce type de technique, de très vite perdre tout les fruits également si les campagnes s’arrêtent.
  • Les résultats de l’optimisation sur les moteurs de recherche de manière organique (naturelle) sont parfois difficiles à quantifier, l’algorithme évoluant tous les jours. Les retombées financières dépassent souvent largement les attentes mais le SEA assure une réponse aux objectifs plus mesurable lors des campagnes.
  • Si le SEO ne nécessite pas forcément des investissements importants (cela dépend!), le SEM assurément en impose. Google ou même Bing se rémunèrent principalement sur le référencement payant, chaque mot clé étant facturé au clic.
  • Mis à part pour améliorer le quality Score dans les campagnes, être cohérent notamment avec les annonces et mots clés ciblés, il n’est pas nécessaire d’optimiser les pages du site pour faire de la publicité en ligne. En référencement naturel, c’est tout le contraire.
  • Enfin, le SEO est un travail sur le long terme qui permet de récolter des fruits réguliers et qui peut se permettre des pauses en termes de marketing, ce n’est absolument pas le cas avec des campagnes de PPC.

 

Pourquoi vous devez vous orienter SEM

Si vous avez bien suivi les explications précédentes, le SEM est le vrai métier regroupant l’ensemble des branches que sont le SEA, le SEO et le SMO. C’est donc une démarche marketing très complète en elle-même qui peut être complétée par d’autres leviers de trafic ou d’autres actions de communication bien entendu (E-mailing, off-site, mass médias, etc.).

Le SEM inclut le SEO qui présuppose une stratégie de développement sur le long terme. Or de question d’oublier ce levier Webmarketing ultra efficace qui vous permet de pérenniser votre activité sur le Web comme aucune autre : En référencement naturel, ce qui se grave dans un moteur de recherche y reste (pour peu que les principes d’indexation soient respectés), vous assurez toujours du trafic sur votre site Internet même s’il peut perdre en qualité, vous bénéficiez d’un capital de confiance qui se reproduit dans le temps, les internautes vous identifient plus facilement et si cela engendre de la popularité, c’est aussi un excellent moyen d’améliorer votre notoriété et votre E-reputation.

Le SEM permet de défendre à lui-seul une marque : imaginez un lien naturel complété par du lien payant et des réseaux sociaux présents sur la page, vous obtenez une SERP pour vous entièrement !

Évolution du métier de référenceur et conseil

Fini le temps ou l’on pouvait avoir une stratégie uniquement basée sur le trafic. Pour devenir référenceur, il faut avoir d’autres pratiques. Les requêtes généralistes sont trustées. Un référenceur SEO a donc tout intérêt à s’intéresser de près aux autres techniques de référencement payant, d’abord parce que Google ne cesse de mettre plus de publicité chaque année dans sa SERP, ensuite parce que l’internaute devient très exigeant dans sa recherche.

Mettre tous les oeufs dans le même panier de l’organique semble tentant mais comment réengagez-vous des internautes sujets à toutes les attentions des marketeurs ? Les campagnes de payant sur Google mais aussi sur Facebook permettent de ramener l’internaute à sa destination voulue : acheter votre produit.

La présence et l’usage du mobile nécessite également une approche plus personnalisée, ce que permettent les stratégies de Search Engine Marketing.

Le tracking et l’analyse de la data permettent également un meilleur ciblage qui peut donc faciliter les actions tant en SEO qu’en SEA. De même, le search Engine Advertising est un excellent moyen de procéder à des tests d’efficacité en termes de transformation sur les pages atterrissage (ce que l’on nomme les landing pages). Récupérer du trafic, c’est excellent, le convertir, c’est encore mieux 🙂

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Votre consultant SEO
Xavier Deloffre, consultant et formateur en référencement naturel et payant.