Zoom sur les groupes d’échanges de liens sur Facebook (SEO)

[Petit coup de gueule]Folie, Folie, Folie ! Depuis maintenant plusieurs années, les groupes d’échanges de liens sur Facebook pullulent. A tel point que l’on peut s’adonner à participer à des groupes en français, en anglais et à peu près dans toutes les langues. Zoom sur le phénomène de la SEOsphère et avis.

La recherche de liens : De la réflexion à l’industrie sur les groupes Facebook

On le sait, « sans backlinks, tu fais rien ». Enfin, ce n’est évidemment pas tout à fait vrai mais c’est l’idée générale reçue. Depuis l’époque de Pingouin (filtre algorithmique sanctionnant les ancres de liens factices), il a coulé énormément d’eau sous les ponts. En 2021, alors même que les critères de positionnement des sites deviennent de plus en plus difficiles à manier du fait même d’une concurrence plus accrue dans l’ensemble des thématiques (C’est simple, tout le monde veut du SEO, la concurrence globale augmente et les efforts à consentir pour percer sont plus importants), un grand nombre d’éditeurs et d’acteurs du Web se tournent vers les stratégies les plus rapides pour améliorer la performance des sites Internet : Le backlinking est devenu LE sujet à l’honneur du SEO.

Un backlink, c’est le fait de faire un lien (en dofollow svp) d’une page d’un site Internet vers une autre page d’un autre site Internet. On appelle ça modestement en français « le lien retour ». Cela contribue à la popularité d’un site Internet et représente un critère très important de performance en SEO. On peut y faire l’analogie « du vote d’autres sites en faveur du vôtre ». En gros, vous avez besoin de backlinks venant d’autres sites Web pour progresser.

Fondamentalement, cela ne change absolument pas mon approche : Le backlink reste en réalité tout aussi important qu’il l’était il y a encore 10 ans, seulement il est redécouvert par des néo-seo. L’arborescence reste toujours selon moi le critère d’optimisation SEO qui permet de faire de plus grands gains rapidement. En changeant une arborescence, on maîtrise parfaitement ce que l’on fait et je n’ai que des résultats probants en la matière. Attention, ce la ne signifie pas que je ne fais rien d’autre, mais pour moi, c’est la base de tout.

Pour exemple, indépendamment des besoins de backlinking et, plus grave, de modification des contenus textes (en grande partie encore avec du duplicate content, voici les effets d’un changement d’arborescence sur un site d’environ 200 urls à l’époque :

changement d'arborescence SEO

Effets d’un changement d’arborescence en SEO

Vous comprendrez donc que je regarde ce qui se propose ailleurs avec un œil assez lucide sur le métier.

Revenons sur notre sujet : Si ce type d’action fait partie des savoirs essentiels du référenceur expérimenté, du consultant SEO également, la focalisation médiatique du métier se fait sur le backlink Or, on voit tout et n’importe quoi, principalement sur les groupes Facebook qui travaillent à l’industrialisation de ce levier SEO de manière absolument étonnante.

Des propositions de vente de lien absurdes à la recherche à côté de la plaque

Rappelons un fait : Pour Google, l’achat de lien, c’est mal ! Mais visiblement, cela ne pose aucun problème à certains de poster qu’ils vendent des articles sponsorisés avec un lien dofollow de manière très publique. On a inévitablement les métriques vaguement observables sur Majestic SEO (parfois, ces personnes ne disposent même pas d’une licence de l’outil) et dans le meilleur des cas des données issues de SEMRush sur le trafic. En général, sur ce point, rien sur la triste misère de la console Google analytics.

Mais le problème est encore plus important lorsque l’on étudie ces noms de domaines où on remarque qu’aucun travail on-site n’a été effectué. Non, l’arborescence n’est pas réfléchie et chaque contenu est l’occasion de faire un lien externe. Les balises title ne sont pas travaillées non plus et que dire de la structure… De moins en mois d’ailleurs, on peut observer la vieille technique consistant à faire un lien vers l’acheteur, un lien interne (le maillage, on s’en fout de toute manière) et un lien vers un site d’autorité (le plus souvent Wikipédia pour ne pas le nommer). La plupart du temps, ce sont au mieux des domaines expirés relancés par des vendeurs de liens. Je ne juge pas de l’opportunité business mais c’est triste d’avoir tant de stéréotypes sur des groupes Facebook.

Côté client, à force leur répéter qu’ils ont besoin de liens pour performer, les demandes sont également absurdes : « Je cherche un blog dans la thématique machin chose (cf. topical trust flow de majestic SEO), d’un DA ou d’un TF minimum de XX » avec du trafic SEMRush(LOL). Allons voir les sites : Même problèmes structurels, aucune réflexion on-site.

Voilà ce que j’en dis : Vous perdez toutes et tous énormément d’agent !

En effet, reprenez les bases de l’optimisation et vous aurez inévitablement des gains de performance. Quand bien même vous souhaiteriez vous adonner à la vente de liens ou à l’achat de lien (attention à GG on le rappelle une énième fois), vous limiteriez ces échanges inutiles pour vous concentrer sur ce qui performe réellement. Pas besoin de centaines de liens la plupart du temps pour obtenir les positions souhaitées par ces acheteurs.

Quelques exemples de demandes sur des groupes SEO Facebook

Pour commencer, la mise en avant de métriques qui ne sont ni le Pagerank, ni le trafic réel (Pourqui connaït SEMrush, les écarts sont abyssaux le plus souvent) :

exemple de vente de lien avec métriques semrush

Exemple de vente de lien avec métriques Semrush

La thématique « voyage », un grand classique^^. Le prix est attractif (il faut savoir que de très grosses écuries vous vendent le lien sponsorisé à plus de 10000 euros). Bah oui, les vrais gros éditeurs voient aussi l’opportunité business à défaut de faire de l’information réelle.

post facebook groupe seoTiens, ici c’est plus cher. On est sur du « généraliste » et Ahref (alternative à Majestic SEO) a aussi la cote.

Côté demande, voici un exemple significatif de ce que l’on peut trouver :

demande de backlink

Et merde, je n’ai pas assez soigné le tf de mon spot, vite une redirection d’expiré !

Mis à part les demandes de bons backlinks (c’est quoi un bon backlink ?), on retrouve parfois des demandes expresses.

Bon, vous l’avez compris, cela tourne le plus souvent au n’importe quoi sur les groupes Facebook traitant de SEO et même si je ne veux pas tuer le business dans l’œuf, je tiens à vous rappeler ici que la qualité du lien ne se mesure pas du tout en fonction de sa valeur ; C’est beaucoup plus compliqué.

Votre consultant SEO
Xavier Deloffre, consultant et formateur en référencement naturel et payant.

Répondre au sujet