Blog généraliste SEO : C’est quoi, ça sert à quoi ?

Alors on le sait, Google adore que les choses soient thématisées. Pour une raison simple, c’est que cela lui permet de classer plus facilement les pages dans son moteur de recherche. Si vous souhaitez lancer une activité et la mettre en avant, sur le Web comme en physique, il est toujours plus lisible pour les consommateurs mais aussi les partenaires de vous identifier avec une spécialité. Prenons un exemple simple : Si vous êtes consultant SEO, vous faites du référencement naturel et vous proposez vos services d’audits, de conseils, des préconisations, de la formation et éventuellement vous mettez les mains dans le cambouis. Sur ce principe clair (voyez l’esthétique de ce présent blog par exemple), c’est beaucoup plus facile de toucher une population de professionnels soucieux (à juste titre) de leur visibilité. Vous le croyez si vous voulez, on ne me demande jamais au travers de ce blog une prestation pour du webdesign (ah ah ah) mais ça ne m’empêche pas de pourvoir en parler peut-être un jour :). Enfin, bientôt un an si ça continue sans que je ne publiasse rien ici. J’y remédie donc avec un petit sujet sur la généralité et les blogs généralistes dans le Web.

  1. Définition du blog généraliste
  2. Avantages ou inconvénients ?
  3. Comment gérer un généraliste et gagner de l’argent ?

Un blog généraliste, c’est quoi ?

Un blog généraliste est un blog qui traite de plusieurs thématiques ; ce qui en clair signifie que es champs lexicaux utilisés sont très larges. Si j’ai un blog de mode, je pourrais peut-être évoquer la mode vestimentaire, le bon goût ou même la manière de se maquiller. En revanche, très peu de chance que le blog thématisé mode parle d’un « disjoncteur qui saute mais ne se remet jamais ». La généralité a un prix en SEO mais également en ressources humaines, en ressources d’automatisation également. Eh oui, avec un blog généraliste, si vous souhaitez vous astreindre à faire du contenu blog régulièrement, il vous faut des rédacteurs et rédactrices compétent(e)s dans de nombreux domaines. De même d’un point de vue SEO, il vous faudra travailler plus à la catégorisation du site. Difficile de paraître pour un spécialiste alors qu’on est généraliste 🙂 Et finalement, vous devrez astucieusement travailler chaque partie du blog comme un blog autonome également (à moins que cela vous passe par-dessus la jambe comme on le voit plus loin).

Le blog généraliste a-t-il des avantages ?

Je vous entends toutes et tous à parler de backlinks thématisés. Oui c’est vrai, thématiser un site, c’est important en SEO et c’est en pratique regarder aussi ce qui le lie aux autres. Un outil comme Majestic SEO vous permettra par exemple de voir le Topical Trust flow (si vous ne savez pas ce que c’est, allez voir le sujet dans le blog de mon agence Facem Web, même si sa valeur est très relative)*. Mais lorsque des pans entiers d’un domaine ont des couleurs différentes dixit Majestic, est-ce un mal ? Pas du tout mon général, on est ici en présence d’un site enrichi et dynamique sur plusieurs thématiques ; La popularité en 2018 a toujours du sens. Les vieux annuaires vivent (vivaient ?) ça aussi : J’ai des catégories bien thématisées, je file du jus thématisé.

Bon, j’ai toujours pas vu l’avantage d’un blog généraliste là ?

Alors l’avantage est le suivant (attention aux oreilles), un blog généraliste comme Ouille (un excellent exemple de blog récemment lancé marchant et ayant du trafic en raison de sa bonne catégorisation, allez voir) peut être considéré comme une rampe de lancement pour de nouveaux domaines en mal d’existence. Oui parce que difficile de vivre dans un monde SEO toujours plus concurrentiel. Lorsque vous lancez un site Internet, si vous souhaitez qu’il sorte un peu dans les premières pages de Google), il s’agit de lui donner un peu de légitimité ; Un blog généraliste peut le faire en complément des innombrables efforts que vous consentirez à produire du contenu régulièrement.

Comment gérer un blog généraliste et gagner de l’argent ?

Pour que l’affaire fonctionne, il vous faut des mains, parfois beaucoup de mains en mesure de taper sur un clavier. En effet, il ne tient qu’à vous de constater qu’en créant des catégories de sujets différents, vous vous dispersez y compris sur des sujets que vous pensiez maîtriser plus qu’en réalité. Il faut donc plusieurs rédacteurs motivés pour travailler les différentes parties du blog. Ensuite, le référencement est plus généraliste aussi (on note un crawl assez étonnant également sur la Search console), le moteur a du mal à rapidement cataloguer le site Internet. C’est pour cela qu’il faut combler ce manque par de la production et un excellent maillage interne (sic).

Peut-on vivre de son blog généraliste ?

C’est quand même plus compliqué aujourd’hui mais vous pouvez en travaillant avoir quelques subsides. Bon, pour Google Adsense, faudra repasser car dans de nombreux cas vous ne pourrez toucher que de la longue traîne (je pense à ce qui est le plus rémunérateur comme l’assurance ou encore le rachat de crédit).

*Non je ne fais pas de lien là.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Votre consultant SEO
Xavier Deloffre, consultant et formateur en référencement naturel et payant.