Xavier Deloffre | - Feed https://www.xavierdeloffre.com Xavier Deloffre Consultant formateur SEO (Référencement naturel) Tue, 04 Sep 2018 10:46:48 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/freelance-seo-sem Freelance SEO SEM : Quelles sont ses missions et tarifs ? https://www.xavierdeloffre.com/referencement/freelance-seo-sem Un consultant en référencement naturel et payant est souvent un freelance SEO SEM, comprenez un indépendant qui propose ses prestations et services à différentes entités, des E-commerçant aux agence Web, en passant par les agences de référencement qui ont une surcharge d’activité. Le statut d’un freelance peut varier, d’une micro-entrepreneur à la société facturant la TVA. Mais quelles sont ses missions et tarifs ? Explications.

Le freelance SEO SEM est un indépendant du référencement

Sa liberté d’action lui permet de travailler pour plusieurs donneurs d’ordre à la différence des référenceurs « in house » ou même de consultants SEO/SEM en agence. Pluridisciplinaire, il est en mesure de mettre en place des campagnes sur Google Ads, de les piloter (parfois il travaille également sur Facebook et les autres plateformes sociales sur la publicité et la conversion de ces dernières). Il est aussi capable de travailler la partie référencement naturel SEO à la manière d’un expert en référencement Google. Ces tâches diverses sont le fruit d’une accumulation d’expérience permettant de traiter plusieurs typologies de projets.

Ses missions de professionnel au quotidien

Faire du SEO et du SEA, travailler également la partie sociale dans la mesure du possible, tout cela implique une organisation à toute épreuve. Il doit être en mesure de monter des campagnes, de faire des rapports de performance, de travailler également en équipe (notamment avec les équipes du webmarkting de l’entreprise donneuse d’ordre), travailler aussi avec méthode (on pense ici à la gestion de projet et la méthodes Agile).

Son expérience lui permet également de déléguer certaines tâches pour se concentrer sur l’essentiel. Comme chef d’entreprise à son compte et indépendant, l’organisation quotidienne apparaît comme un prérequis à son efficacité.

Travailler en équipe et rester efficace est un point crucial

Quels sont les tarifs d’un freelance SEO SEM ?

Les tarifs de la profession sont très variables. Plus le spécialiste en référencement et réseaux sociaux acquiert de l’expérience, plus son travail est valorisé par un tarif plus élevé. On trouve de tout en termes de tarifications mais ce qui compte, c’est d’observer le temps facturable. On préfère parler de tarification à la journée, éventuellement séquencé en heures facturables. Pour débuter, il est possible qu’un freelance SEO SEM propose des prestations à bas coût, ce qui n’est en soi pas forcément une bonne idée. A l’inverse, avec la notoriété notamment, certains facturent leurs prestations très cher au regard de celle-ci. On peut donc passer d’une tarification d’environ 50 euro de l’heure à plus de 150 euros de l’heure.

Comme les tâches SEM et SEO du freelance ne sont pas forcément les mêmes, certains prix peuvent être ajustés en fonction de critères. Par exemple, il arrive fréquemment que soit proposés des audits SEO de consultant à forfait unique.

Quelle est sa formation ?

Dans beaucoup de cas, il s’agit de professionnels qui ont passé plusieurs années post-bac dans les formations liées à la communication ou l’informatique. Dans le cas du SEM, et des projets à base de Ads, il a peut-être également passé des certifications comme Google Partner ou la Certification Facebook (BluePrint). En SEO, il existe quelques certifications éparses mais l’expérience et la preuve sont les meilleurs gages de choix.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>
Mon, 03 Sep 2018 17:23:44 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/comment-etre-en-premiere-page-sur-google-gratuitement Comment être en première page sur Google gratuitement ? https://www.xavierdeloffre.com/referencement/comment-etre-en-premiere-page-sur-google-gratuitement En fait, aujourd’hui, c’est facile d’être en première page sur Google gratuitement ! Comment je vous provoque ? En vous lançant un mensonge même pas honteux. La première page sur Google n’a pas de sens si on n’a pas d’objectif. En d’autres termes, il est fort probable que si vous avez un site, il se place sur Google en première page sur quelque chose. Faites un test simple : sélectionnez le paragraphe que vous êtes en train de lire et collez-le sur Google (revenez en suite n’est-ce pas ? J’ai d’autres choses à vous dire…). Voilà, à moins qu’un petit rigolo se soit mis juste devant en dupliquant cette fois-ci de manière honteuse mon contenu, je ne suis pas simplement en première page de Google sur le paragraphe, je suis carrément premier.

Être première page sur Google gratuitement, c’est quoi en fait ?

En réalité, vous ne voulez pas simplement savoir comment être en première page sur Google. Vous souhaitez savoir quels seront les moyens d’améliorer les performances de votre site Internet sur des recherches d’internautes précises (des requêtes dont il est mon métier de sonder celles qui vous permettront d’améliorer votre business). Mais c’est là que le bât blesse. En effet, impossible d’être totalement gratuit pour certaines requêtes d’internautes. Pourquoi ? Parce que vous aurez sinon besoin d’un expert en référencement naturel sur Google, au moins d’énormément de temps à consacrer à vous former , à solliciter des backlinks, du contenu un peu partout, etc, etc.

Bref, beaucoup de temps et d’argent que vous pourriez éviter de dépenser en sollicitant les conseils parfois audacieux de votre consultant SEO. Parce que oui, on parle bien de Search Engine Optimization sur ce site Internet (improprement appelé référencement naturel en français) et non pas de Google Ads. C’eut été intéressant, notamment si vous êtes une association de cramer un coupon en Ads (les fameux Google AdGrants) gratuitement mais êtes-vous reconnu comme association loi 1901, d’utilité publique ? Non revenons sur le cœur du sujet, de la guerre sur le web comme certains l’appelle, le SEO !

Pourquoi passer du gratuit au payant pour être en première page Google ?

En réalité, pour y être sur la première page alors que vous êtes sur du rachat de crédit (une thématique que je travaille), de l’immobilier (pareil) ou de l’assurance (pas mieux), il vous faut un paquet de moyen, y compris techniques (pas qu’humain). Donc aucun doute, ce ne sera pas du zéro euro de déboursé pour du référencement naturel SEO ! Ajoutez à cela la légitime prestation d’un référenceur professionnel expérimenté, vous vous rendrez vite compte que votre budget peut augmenter. Dans quelle mesure ? en fonction de vos objectifs. On définit pour cela un plan de développement, on s’y tient dans la mesure où l’environnement ne change pas et normalement, on améliore au moins tranquillement sa visibilité.

Est-ce qu’il est possible d’acheter Google ? Google Ads?

Comme évoqué plus haut, ça dépend de ce que vous entendez par là. Acheter des mots-clés payants sur Google Ads,acheter carrément un marché est possible, rendant de ce fait la première page accessible (pourquoi pas en achetant en requêtes élargies tant qu’on y est). Seulement voilà, ce n’est pas forcément le besoin auquel vous vous confrontez. Pensez à la place e vos acheteurs. Pour ma part, l’advertising a beaucoup plus d’intérêts lorsque le SEO est déjà sinon puissant, au moins mis en place. Après, je comprends les impatients mais un projet digital se travaille sur la durée, avec un deadline, des objectifs prioritaires et secondaires, une équipe qui œuvre pour un mieux durable…

Les recettes faciles pour être en première page Google

L’autre jour, un client vient vers moi et me dit que son site manque de backlinks. Ah oui ? En réalité, ce site est ultra puissant dans sa thématique. Je comprends vite que la question est guidée par un tiers. Demandez-moi mon avis sans regarder sur n’importe quel site (excepté peut-être les mastodontes de Google quoique) : Je vous dirai ceci :

  • ça manque d’une belle arborescence (encore cette recette ou ficelle pour le Graal de la Première Page n’est pas toujours évoquée),
  • Hum, plus de maillage interne ! (Ah Ah celle là je l’adore, à l’agence Facem web on en a des privates sur le maillage… mais que c’est important !),
  • Mais non, en 2018, c’est le contenu à donf ! Bah oui, c’est sûr, un site ça manque toujours de contenu,
  • Non mais là le TF (Traduisez le Trust Flow), il est pas bon ; il faut des backlinks (achat, échanges, enfin tout ce que tu veux chez le marchand BH).

Alors :

  1. Celui de mon client est excellent dans la thématique et particulièrement bien orienté « naturel » quoique l’expression « référencement naturel » est toujours une blague.
  2. Je peux dire pour n’importe quel site Internet les 4 points évoqués ci-dessus. En soi, c’est de la blague, une lapalissade, etc.

Je précise que je comprends mon client qui voit les bienfaits d’un travail du SEO sur le long terme : Que pourrait-il manquer pour que cela aille encore mieux ?

Non, le SEO se bosse avec le temps, une compréhension presque artisanale du site Internet (En fait un consultant SEO ou un référenceur doit avoir de l’expérience par ailleurs pour être bon mais aussi sur le site Internet en question). Dans le cas présent, c’est enfoncer une porte ouverte que de relater les quatre points plus hauts : Arbo, contenu, maillage, backlinks. Non mais LOL à la fin. Manquerait plus que de lancer un PBN (Private blog Network) sur n’importe quel sujet.

Faites un audit pas gratuit pour savoir si vous pouvez aller en première page de Google

Oui c’est pas gratuit un audit SEO. Je l’ai déjà évoqué par ailleurs, l’audit SEO a un double intérêt :

Il permet au client de savoir où il en est, s’il doit tout changer ou si on est sur une bonne base pour atteindre des objectifs à court, moyen et long terme (C’est très recherché cet aspect dans notre métier parce que parfois, c’est long) ;

Il permet au Freelance Consultant SEO Expert Professionnel de sa Profession (le FCSEPP ; pardon, je plaisante aussi sur ces sujets) de bien prendre la mesure de la tâche à accomplir. Enfin, pour ma part, l’audit SEO est un must-have parce qu’il permet de se fixer de réels objectifs, de travailler prioritairement les axes les plus délicats. Je précise que je ne le fais pas tout seul, en m’en commandant un, vous avez double FCSEPP sur votre projet, ce qui est un réel la complémentarité expérimentée) plus pour la visibilité sans le besoin de se demander comment être en première page sur Google gratuitement ?

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>
Mon, 03 Sep 2018 15:34:59 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/referenceur-professionnel-cest-quoi-cest-qui Référenceur professionnel : C’est quoi, c’est qui ? https://www.xavierdeloffre.com/referencement/referenceur-professionnel-cest-quoi-cest-qui Vous avez besoin de développer votre visibilité sur Internet et particulièrement sur Google ? Vous avez probablement besoin d’un référenceur professionnel. Soucieux de vous accompagner dans votre démarche vers la réussite, que vous ayez un réseau de sites ou même un E-commerce comme pure player, votre référenceur professionnel vous accompagne et vous conseille pour trouver les meilleures solutions avec Google Ads ou tout simplement en référencement naturel SEO. D’ailleurs, sur ce second point le référencement que vous pouvez réaliser in house a toujours besoin ‘apports extérieurs au besoin avec un consultant SEO expérimenté.

Qu’est-ce qu’un référenceur professionnel ? Définition

Un référenceur professionnel est définissable comme une personne le plus souvent expérimentée dans le domaine du Web qui est en mesure d’utiliser des outils maisons pour analyser et auditer des sites Internet, le vôtre, la concurrence. Ses outils préférés sont généralement ceux qui permettent l’analyse de popularité et donc les liens entrants  et sortants de votre site Internet, l’analyse des positions  des outils pour contrôler le maillage interne et l’arborescence ou encore des outils de représentation de l’arborescence comme Gephi. Son travail au quotidien comprend de l’analyse, des préconisations,des correctifs qu’il réalise lui-même sur ses bases de connaissances en Web (HTML 5, CSS, PHP, Ajax, JavaScript, Python, etc.) ou en travaillant avec un webmaster. Son travail est celui d’un professionnel en acquisition (tant en trafic qu’en conversion client). Il maîtrise également parfaitement Google Ads et met en place des solutions sur la base de l’achat de mots clés. Il est dans ce cas dans un registre le plus ROIiste possible et crée des campagnes en fonction des besoins et de la saisonnalité de l’entreprise. Il ne se limite pas à Google Search et travaille également sur Shopping, le retargetting, le Display ou encore YouTube

En quoi un référenceur professionnel peut aider votre entreprise ?

Le référenceur professionnel doit être considéré comme un spécialiste de l’acquisition au même titre qu’un commercial. Son rôle est d’augmenter le trafic tout en assurant la conversion de ses choix. Il doit s’intégrer parfaitement aux travaux des équipes du digital de l’entreprise et son rôle est de suivre les directives d’un chef de projet ou des équipes dirigeantes du marketing. Par ailleurs, avec une bonne base et une expérience éprouvée, le référenceur professionnel est en mesure de donner des conseils avisés aux autres membres de l’équipe, y compris auprès de sa direction. Très porté sur l’analyse, il s’enquit de la manière dont évolue votre outil d’acquisition qu’est votre site Internet, et dans quelle mesure les Updates de Google influent sur la vie de ce dernier.

La veille du référenceur expérimenté et Google : Un prérequis

Si vous souhaitez embaucher, recruter ou solliciter les conseils d’un référenceur professionnel, testez-le sur ses connaissances en matière d’évolution du moteur de recherche Google prioritairement. A moins que vous souhaitiez vendre en Chine, voire un peu en Russie (quoique), Google est aujourd’hui ultra dominant sur le marché du search. A ce titre, cotre spécialiste en référencement doit absolument maintenir à jour ses connaissances et même progresser si possible dans certains domaines. Interrogez-le sur l’impact de telle ou telle évolution de Google (du mobile friendly au Https, en passant par AMP) et voyez avec lui s’il connaît les implications en termes de positionnement et d’un point de vue technique.

Tarifs d’un référenceur professionnel

Les référenceurs professionnels ont de nombreuses façons de proposer des tarifs. Il n’est pas rare de constater que les prix varient énormément en fonction des régions, des connaissances , de l’expérience acquise, et même parfois de la notoriété. Les jeunes et moins jeunes ont également une éthique différente. Raisonnez en matière de tarif horaire. Vous constaterez que l’on va de 45/50 euros de l’heure à plus de 150 euros parfois. A vous de faire votre choix en vous basant sur l’analyse et les audits proposés initialement. Un référenceur professionnel prenant ses fonctions au sein d’une entreprise comme freelance ou comme salarié devra réclamer effectivement dans l’idéal un audit, fait par lui-même, voire plusieurs réalisés par ses confrères pour certains sites Internet afin d’améliorer ses prises de décisions dans les mois qui suivent.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>
Mon, 03 Sep 2018 14:32:35 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/consultant-web-paris-definition Consultant Web à Paris ou ailleurs : c’est quoi ce métier ? https://www.xavierdeloffre.com/referencement/consultant-web-paris-definition Le travail d’un consultant web est intimement lié à Internet. Il existe de nos jours en réalité de multiples types de professionnels qui travaillent dans le Web. En conséquence de quoi, les consultants qui se spécialisent sur des métiers ne sont pas forcément « Web », ils peuvent être SEO, réseau, logiciel, conversion/UX, visibilité, social media, digital, WordPress pourquoi pas. Beaucoup de jeunes s’y intéressent même pour travailler en indépendant car les potentialités de rémunérations sont supérieures parfois au monde du salariat.

Si j’appelle un consultant Web à Paris ou dans une autre ville comme Lille, j’aurais qui ?

J’aurais ne personne motivée pour étudier tel ou tel aspect de mon entreprise vis-à-vis de la communication digitale, de mon réseau Internet ou encore de mon site Internet. Toutefois, le consultant Web pourra aider votre entreprise à concevoir des pages pour votre société au regard des besoins de vos clients. S’il s’intéresse à la partie visibilité, il pourra observer avec attention la ligne éditoriale du blog, la manière dont le community management est réalisé, si la conversion est présente, si le trafic augmente, si les positions sur Google s’améliorent. Il peut en effet sur ce dernier point avoir des notions de référencement et travailler en collaboration avec un consultant SEO sur Paris ou dans une autre ville, à l’étranger.

Quelles sont les tarifs et la durée de la prestation ?

Cela va immanquablement varier en fonction de la localisation (Grande ville comme Paris ou Lille), de l’expérience professionnelle et de la notoriété du consultant Web. Les tarifs peuvent ainsi varier de 40 euro à 120 euro parfois. Mais si la prestation consiste à participer à l’élaboration de plans avec l’équipe Webmarketing ; Il participe ainsi aux réunions et sprints puisqu’il est adepte des méthodes agile, de l’usage de slack, de trello, etc.

Sa prestation dure le temps de la mise en place d’un projet parfois ou alors il intervient sur des besoins spécifiques sur une durée fixée avec son clients (par exemple pour répondre à des objectifs). Sa manière de concevoir la gestion du temps est aussi une prestation qu’il propose (les sprints vus plus haut, la méthode agile, etc.).

Comment devenir un bon consultant Web parisien ou lillois ?

En fait, en fonction des spécialités,la réponse sera différente. Toutefois, pour être bon, il convient à défaut de formations universitaires, se former enligne et surtout rester très attentif aux évolutions du marché. Le conseil, ça peut être de l’or comme une belle catastrophe (par exemple en SEO). Mais si le consultant Web souhaite être efficace, il a intérêt lui-même à avoir une excellente gestion de son temps pour commencer. Ses capacités d’analyse sont en effet mises à épreuve.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>
Sun, 02 Sep 2018 12:58:09 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/point-de-vue/blog-generaliste-definition Blog généraliste SEO : C’est quoi, ça sert à quoi ? https://www.xavierdeloffre.com/point-de-vue/blog-generaliste-definition Alors on le sait, Google adore que les choses soient thématisées. Pour une raison simple, c’est que cela lui permet de classer plus facilement les pages dans son moteur de recherche. Si vous souhaitez lancer une activité et la mettre en avant, sur le Web comme en physique, il est toujours plus lisible pour les consommateurs mais aussi les partenaires de vous identifier avec une spécialité. Prenons un exemple simple : Si vous êtes consultant SEO, vous faites du référencement naturel et vous proposez vos services d’audits, de conseils, des préconisations, de la formation et éventuellement vous mettez les mains dans le cambouis. Sur ce principe clair (voyez l’esthétique de ce présent blog par exemple), c’est beaucoup plus facile de toucher une population de professionnels soucieux (à juste titre) de leur visibilité. Vous le croyez si vous voulez, on ne me demande jamais au travers de ce blog une prestation pour du webdesign (ah ah ah) mais ça ne m’empêche pas de pourvoir en parler peut-être un jour :). Enfin, bientôt un an si ça continue sans que je ne publiasse rien ici. J’y remédie donc avec un petit sujet sur la généralité et les blogs généralistes dans le Web.

  1. Définition du blog généraliste
  2. Avantages ou inconvénients ?
  3. Comment gérer un généraliste et gagner de l’argent ?

Un blog généraliste, c’est quoi ?

Un blog généraliste est un blog qui traite de plusieurs thématiques ; ce qui en clair signifie que es champs lexicaux utilisés sont très larges. Si j’ai un blog de mode, je pourrais peut-être évoquer la mode vestimentaire, le bon goût ou même la manière de se maquiller. En revanche, très peu de chance que le blog thématisé mode parle d’un « disjoncteur qui saute mais ne se remet jamais ». La généralité a un prix en SEO mais également en ressources humaines, en ressources d’automatisation également. Eh oui, avec un blog généraliste, si vous souhaitez vous astreindre à faire du contenu blog régulièrement, il vous faut des rédacteurs et rédactrices compétent(e)s dans de nombreux domaines. De même d’un point de vue SEO, il vous faudra travailler plus à la catégorisation du site. Difficile de paraître pour un spécialiste alors qu’on est généraliste 🙂 Et finalement, vous devrez astucieusement travailler chaque partie du blog comme un blog autonome également (à moins que cela vous passe par-dessus la jambe comme on le voit plus loin).

Le blog généraliste a-t-il des avantages ?

Je vous entends toutes et tous à parler de backlinks thématisés. Oui c’est vrai, thématiser un site, c’est important en SEO et c’est en pratique regarder aussi ce qui le lie aux autres. Un outil comme Majestic SEO vous permettra par exemple de voir le Topical Trust flow (si vous ne savez pas ce que c’est, allez voir le sujet dans le blog de mon agence Facem Web, même si sa valeur est très relative)*. Mais lorsque des pans entiers d’un domaine ont des couleurs différentes dixit Majestic, est-ce un mal ? Pas du tout mon général, on est ici en présence d’un site enrichi et dynamique sur plusieurs thématiques ; La popularité en 2018 a toujours du sens. Les vieux annuaires vivent (vivaient ?) ça aussi : J’ai des catégories bien thématisées, je file du jus thématisé.

Bon, j’ai toujours pas vu l’avantage d’un blog généraliste là ?

Alors l’avantage est le suivant (attention aux oreilles), un blog généraliste comme Ouille (un excellent exemple de blog récemment lancé marchant et ayant du trafic en raison de sa bonne catégorisation, allez voir) peut être considéré comme une rampe de lancement pour de nouveaux domaines en mal d’existence. Oui parce que difficile de vivre dans un monde SEO toujours plus concurrentiel. Lorsque vous lancez un site Internet, si vous souhaitez qu’il sorte un peu dans les premières pages de Google), il s’agit de lui donner un peu de légitimité ; Un blog généraliste peut le faire en complément des innombrables efforts que vous consentirez à produire du contenu régulièrement.

Comment gérer un blog généraliste et gagner de l’argent ?

Pour que l’affaire fonctionne, il vous faut des mains, parfois beaucoup de mains en mesure de taper sur un clavier. En effet, il ne tient qu’à vous de constater qu’en créant des catégories de sujets différents, vous vous dispersez y compris sur des sujets que vous pensiez maîtriser plus qu’en réalité. Il faut donc plusieurs rédacteurs motivés pour travailler les différentes parties du blog. Ensuite, le référencement est plus généraliste aussi (on note un crawl assez étonnant également sur la Search console), le moteur a du mal à rapidement cataloguer le site Internet. C’est pour cela qu’il faut combler ce manque par de la production et un excellent maillage interne (sic).

Peut-on vivre de son blog généraliste ?

C’est quand même plus compliqué aujourd’hui mais vous pouvez en travaillant avoir quelques subsides. Bon, pour Google Adsense, faudra repasser car dans de nombreux cas vous ne pourrez toucher que de la longue traîne (je pense à ce qui est le plus rémunérateur comme l’assurance ou encore le rachat de crédit).

*Non je ne fais pas de lien là.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>
Sun, 10 Dec 2017 11:11:23 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/top-seo-consultant Top SEO Consultant : Comment le ou la trouver ? https://www.xavierdeloffre.com/referencement/top-seo-consultant Vous êtes à la recherche de la perle rare en matière de consultant SEO, pour ne pas dire expert SEO ? Voici quelques pistes de réflexion pour faire le bon choix et vous assurer des compétences de votre interlocuteur. Attention, ceci est un article de précisions sur les critères qui pourra varier selon votre budget ou vos objectifs. C’est parti.

Il existe différents types de top consultants SEO

Comme dirigeant d’une agence de référencement, exigeant, je sais que je ne peux demander toutes les tâches à mes consultants SEO. Pourquoi ? Parce que le métier est parfaitement segmenté avec le temps et que chaque profil d’interlocuteur que vous rencontrerez dans votre recherche. De premier abord, vous pouvez considérer qu’il existe deux grandes familles de référenceurs ou plutôt de spécialités dans le référencement naturel : Les uns seront plus enclin à traiter des actions on-page, les autres plutôt sur des actions off-page. Si tous les référenceurs de grande renommée s’accordent à dire qu’en ces années actuelles le web est sémantique, la capacité à traiter les questions de linkbuilding et plus généralement de popularité d’un site et les actions correctives on-page sont deux branches bien distinctes avec des connaissances personnelles très différentes.

Le consultant SEO on-page est-il au top ?

Un grand classique là encore très segmenté entre le on-page et le in-page. Je m’explique au risque de me faire quelques inimitiés, après tout, ceci est mon blog perso et j’essaye tant que possible d’en faire sortir mes observations quotidiennes sur ce trop beau métier.

Google nous vend du content et on plonge dedans comme des sauvages.

Traduction : plus votre site est bourré de contenu et plus il se place dans la SERP. Sur ce point très significatif, les référenceurs vous diront souvent : « mettez plus de contenus, passez des pages à 400 mots, etc. » Oui certes et là vous vous dites que tout va fonctionner dans le meilleur des mondes et que vos rankings vont progresser. A n’en pas douter ! Sauf que voilà, si le SEO se limitait à un gloubi-boulga de textes sur les pages,  notre métier serait comique et le SEO, là oui d’accord serait mort ! J’y reviendrai sur ce marronnier, j’en peux plus de le lire. Et sous couvert de content marketing, quitte à taper sur le SEO, vous avez de nombreux textes dressant le portrait de l’importance de la conversion, des signes sociaux ou je ne sais quoi d’autre. Hum, ce n’est pas le débat pour moi. Vraiment, j’y reviendrai. Non, la question est la suivante : Est-ce top un consultant qui vous dit qu’il faut plus de contenu ? Sérieusement, vous êtes prêt à payer pour ce conseil ? Bien sûr que non. Le consultant on-page est avant tout un spécialiste sur trois points :

  • La manière dont est codé votre outil (in-page),
  • L’arborescence de votre site Internet,
  • Le maillage interne.

Et vous comprenez que là le bât blesse parfois. Testez-le sur ces questions, vraiment, vous comprendrez plus facilement son approche.

Le top du consultant off-page, le lien sémantique et le webmarketing

Badaboum, faire du lien, c’est de la sémantique. voilà notamment pourquoi mes audits sont divisés en deux sections distinctes : le technique et le sémantique. Vous n’imaginez pas le nombre de propositions existantes pour créer des PBN, faire du lien sur des sites de n’importe quoi,de l’annuaire en automatisé, etc. Et franchement, tout ce qui marche se prend. Sauf que…

Là encore , la technicité est de mise : l’analyse, la recherche des liens, la négociation, l’achat… Cela nécessite dans ce cas des compétences également très particulières et il est possible d’être moins top sur ce point à commencer parce que…

Google vis à vis des liens, c’est je t’aime moi non plus !

Récemment, avec Nicolas Ooghe, nous glosions encore sur la graduation des risques encourus actuellement : Un classement en quelque sorte à opérer entre :

  • l’anchor text,
  • l’autorité du domaine,
  • Les métriques du site,
  • La thématique du site,
  • La position du Backlink dans l’arborescence du site,
  • Le trafic de celui-ci.

La conclusion toujours valable à notre sens est que l’anchor text reste à ce jour le caractère le plus risqué. Mais répétez un lien sur un site, en footer ou en sidebar et observé les conséquences même du retrait de ce lien… Voilà un test sur l’influence de ceux-ci 🙂

Comment trouver le top en SEO ?

Je crois que c’est compliqué d’un point de vue freelance. Il en existe certes mais la prise de décision collective à aussi de très gros avantages ; Avoir une expérience cumulée en agence peut vous permettre sur des points critiques comme les pénalités ou la perte brutale de trafic d’avoir des réponses très adéquates, encore faut-il que cette dernière soigne sa communication interne 🙂

Les listes proposées sont souvent de la blague à lien

Ici, vous comprenez que cet article ne cherche qu’à répondre correctement à une requête ou expression clé du type « top consultant SEO ». De la même manière, les listes proposées sur Google ont également cette fonction. A vous de voir.

Vous pouvez chercher donc sur Google sur la requête, ça va de soi mais également en géolocalisant un peu votre recherche comme pour « consultant SEO Paris« . Il est clair en tout état de causes que les critères devront être affinés par vos besoins en matière d’analyste : plus on-page ou plus off-page ? Ou les deux ?

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>
Sun, 19 Nov 2017 11:34:11 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/etre-a-son-compte SEO freelance : Comment devenir référenceur à son compte ? https://www.xavierdeloffre.com/referencement/etre-a-son-compte Dans un précédent article, j’avais évoqué la manière de devenir référenceur freelance du point de vue métier. Ici, je vous évoque la question d’un point de vue pratique. A savoir : Comment devenir référenceur et entreprendre comme consultant ? Entreprendre est souvent perçu comme un « sauter le pas » et en soi, c’est une exactitude dans la mesure où la solitude peut vous guetter au coin du bois.

Entreprendre dans le référencement naturel : l’avantage concurrentiel

Plus généralement, freelance ou pas, la création d’une entreprise est l’expression traduite d’un calcul coût avantage. Or, dans un métier où la concurrence est de plus en plus rude, la question préalable à toute action sera : quel est mon avantage concurrentiel ? Cette question prise à brûle pourpoint implique de se poser les bonnes questions pour avoir les meilleures réponses à apporter. Devant tant de spécialistes SEO, de consultants experts Google, quelle part du lion puis-je m’octroyer ? Qu’est-ce qui fait que je suis mieux à-même de répondre à une demande qu’un autre concurrent ? Ma notoriété ? Mes compétences techniques ? Mes connaissances de centaines de dossiers ? Ma capacité de persuasion ? Ma capacité à mobiliser des ressources et du temps sur un projet ? Posez-vous ces questions, froidement.

Exploiter le réseau pour développer une activité de freelance SEO

D’un strict point de vue SEO, il paraît un peu fou de promouvoir une activité de freelance sans un minimum de réseau. Le réseau est en effet le meilleur moyen de trouver des opportunités business, comme dans le cas de la vieille étude de Mark Granovetter (La force des liens faibles) que j’avais déjà évoqué par le passé. A partir d’un réseau, vous avez déjà le potentiel en matière de prospection et de mise en avant de vos services. Mais est-ce suffisant pour créer une activité à son compte ? Auditez ces ressources vous-même pour en avoir une première estimation. Aujourd’hui, évoquer le réseau, c’est bien entendu votre présence sur les médias sociaux mais aussi l’ensemble des contacts que vous avez pu générer le long de votre parcours professionnel et personnel.

L’approche brute par la réponse au search

Hum, parlons clair, vous avez votre propre réseau de blogs, une grande toile de sites qui vous permet de proposer des services ? Clairement, c’est un avantage. La question est de savoir à quel stade cette toile peut vous permettre de passer à l’étape suivante de création. En fait, la réponse devrait se faire assez naturellement. Puisque vous êtes déjà investi dans le Web au travers de l’édition de sites, vous disposez de potentialités pour traiter avec les agences, pour promouvoir éventuellement quelques annonceurs.

Cette façon de procéder est de mon point de vue très intéressante, outre qu’elle vous oblige vous-même à tirer parti de l’exploitation de vos sites, elle vous procure la capacité de proposer des services supplémentaires. La vraie difficulté pourtant émerge aussi : la gestion de votre temps pour ajouter une corde économique à votre arc. Comment traiter des clients en plus de soi dans lorsque l’on n’a pas plus que les autres la capacité de se démultiplier. Vous l’avez compris, le gros hic du métier, c’est le temps. Alors certains me dirons : automatisation ! Oui, certes, mais tout n’est pas automatisable à ce jour.

Se mettre au service d’une agence SEO

Probablement indispensable est de pouvoir travailler avec une agence SEO déjà connue ou une agence Web ayant du dossier à vous refiler. L’entrepreneuriat démarre ici souvent avec un statut d’indépendant de type autoentrepreneur ou micro-entreprise. Ok. Un bon moyen donc de se faire la main mais qui a le gros soucis de vous limiter à travailer pour des donneurs d’ordre, vous « otageant » en quelque sort sur les actions de communication que vous pourriez mettre en place. C’est un grand classique du Web et bien entendu d’autres professionnels dans d’autres secteurs du numérique connaissent cette réalité.

Bosser pour des organismes de formation

Une solution possible est d’aller vers les organismes de formation. Comme je dis souvent : Former, c’est formateur. L’avantage ici est de pouvoir nouer des relations avec des professionnels qui potentiellement développent leur visibilité sur le net. Formidable dans la mesure où, en tant que formateur en référencement, vous avez en plus de votre communication personnelle la possibilité de transformer parfois la formation en conseils. Ce n’est pas pour rien que de nombreuses agences se lancent dans la formation professionnelle avec les écueils liés à la réglementation changeante de ce secteur d’activité.

Démarrer en freelance dans une structure de portage ou une couveuse d’entreprise

En réalité, les besoins sont souvent liés à l’accompagnement, de la même manière que vous accompagnez vos clients en matière de stratégie SEO. Le portage salarial peut s’avérer une solution assez intéressante d’autant plus que vous avez des activités professionnelles annexes. De la même manière, les couveuses d’entreprise parfois gérées par des privés de type agence peuvent être un bon moyen de rompre avec l’isolement. Évidemment, n’espérez pas durer dans de tels systèmes mais comme pour beaucoup de métiers de services et de conseils, étoffer son fichier client avant de démarrer sous un quelconque statut, c’est quand même plus sain.

Et vous, comment avez-vous démarré  ou envisagez-vous de démarrer ?

[Total : 3    Moyenne : 4/5]
]]>
Sun, 05 Nov 2017 16:30:56 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/quelques-conseils-de-base-dun-consultant-seo Quelques conseils en référencement de base d’un consultant SEO https://www.xavierdeloffre.com/referencement/quelques-conseils-de-base-dun-consultant-seo Dans cet article, je vous propose de lister les conseils évidents que doit vous donner votre consultant SEO lorsque vous faites affaire avec lui. Ordinairement, chaque projet étant différant, les conseils seront eux-mêmes de nature un peu changeante. Cela dit, il reste des éléments tangibles et continuellement présents dans les échanges. Petit point non exhaustif.

1/ S’assurer de la qualité du money site

Il est plus que courant de constater que le site à auditer ou sur lequel je suis sensé donner des conseils ne permet pas de travailler le référencement ne profondeur. Parfois, il s’agit simplement d’un mauvais choix en terme de création : une plateforme, un template sur WordPress lamentable et impliquant la refonte complète, des choix esthétiques inutiles et inefficaces engendrant un gros problème sinon de SEO ou même de transformation. Le consultant SEO doit donc travailler main dans la main avec le créateur de site Internet. Rédhibitoire de partir sur un cheval à 3 pattes ; les préconisations n’ont dans ce cas plus vraiment de sens autre que : « faites une refonte pour commencer ».

2/ Penser arborescence de site Internet

L’arborescence dite sémantique d’un site Internet, c’est ça catégorisation par thématique. Cette dernière peut même se faire sur un tout petit site avec quelques produits et services. Dans mon article sur les conseils SEO, vous trouverez un peu plus d’explications notamment sur les silos et le fameux « cocon sémantique ». Évidemment, c’est un préalable à toute autre action de mon point de vue. C’est-à-dire par exemple que la qualité d’un backlink dépend également de la page de destination :).

3/ Faire du storytelling

Aujourd’hui, parler de référencement, c’est beaucoup parler de contenu. En la matière, le content marketing permet d’assurer un trafic régulier, sans optimisation particulière d’ailleurs. La question est « comment faire du contenu ? »

en racontant une histoire, et notamment en travaillant les requêtes sur un blog dédié à cela. Une position sage, certes souvent considérée comme chronophage, mais qui a le mérite de générer une communauté autour de la marque. Par ailleurs, les différents liens indexés dans Google sont pérennes, à la grande différence des contenus proposés pour la plupart sur les réseaux sociaux. Un accent à travailler donc en questionnant le client, son équipe et même ses clients pour sonder les points d’intérêt. A défaut, des outils comme Yooda Insight permettent d’assurer une recherche d’expressions clés utiles au bon déroulement de cette opération régulière.

4/ Travailler le off-site

Se limiter à des actions sur le site Internet ne suffit pas. Il faut s’arranger pour augmenter la popularité du site par des actions concrètes comme le linkbaiting. Très White hat, cette technique vis à créer suffisamment de pertinence pour récolter des liens d’autres webmasters. Bien entendu, dans des actions concrètes, il est aussi possible de construire les liens en travaillant le netlinking (link building). Cette seconde approche doit faire l’objet d’avertissements, notamment quant à la question d’achats de liens ou quant à la qualité de ceux-ci. Le off-site, un bon moyen de pousser le trafic qui peut se concrétiser aussi avec la mise en place de partenariats. Un point chaud, parfois contreproductif et pénalisant lorsqu’il est mal appliqué.

5/ Ne pas se limiter au SEO

Et oui , le référencement naturel est certes le « tronc de l’arbre webmarketing » comme je l’évoque souvent mais les compétences du référenceur, toutes remarquables qu’elles sont ne suffisent pas à vous faire gagner votre stratégie multicanale. Pensez au référencement payant SEA, aux réseaux sociaux, faites de l’e-mailing, exploitez les ressources possibles également du off-line.

Ce qui implique donc de faire la publicité de son activité en dehors de la sphère numérique également !

C’est là qu’une certaine connaissance des stratégies de communication s’impose, pour ne pas limiter les échanges et la communication simplement autour du SEO. Une vision globale est nécessaire pour embrasser toute l’activité du client.

En tout état de cause, les conseils SEO doivent être nombreux, à prendre ou à jeter 🙂

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>
Thu, 31 Aug 2017 08:37:25 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/seo-sem-marketing SEO et SEM, deux approches complémentaires en référencement https://www.xavierdeloffre.com/referencement/seo-sem-marketing Les deux notions de SEO et de SEM sont parfois employées de manière abusive ou sont mal comprises. Si le SEO est un ensemble de techniques exposées ici dans ce blog par votre consultant SEO (pour Search Engine Optimization), le SEM ou Search Engine Marketing est l’expression élargie de techniques de référencement comprenant selon les usages le référencement naturel et payant, parfois simplement le référencement payant. Pour être tout à fait précis, les campagnes de marketing payant sur Google ou les autres moteurs de recherche d’ailleurs s’appellent plutôt SEA (Search Engine Advertising). Si le SEO quant à lui peut employer également des techniques liées au SMO (Social Media Optimization) ou SMM (social media marketing), le SEM regroupe l’ensemble de toutes les techniques dans l’interprétation courante.

Ce qui différencie le SEO du SEM

  • Le SEO est une composante du SEM. Dans le premier cas, on emploie des techniques de référencement dites gratuites, dans le second, on les utilise et on y ajoute ce que l’on appelle le PPC (Pay per Click), des annonces payantes qui viennent marketer la page de résultats de Google.
  • Dans l’inconscient des internautes, un lien naturel dispose d’un capital confiance indéniable alors que beaucoup d’utilisateurs exploitent des solutions comme Adblock pour restreindre la publicité en ligne.
  • Si le référencement naturel est très long à mettre en place, le SEA dépendant du Search Engine Marketing va très vite à mettre en place. Il est donc possible de monétiser très vite un site en utilisant ce type de technique, de très vite perdre tout les fruits également si les campagnes s’arrêtent.
  • Les résultats de l’optimisation sur les moteurs de recherche de manière organique (naturelle) sont parfois difficiles à quantifier, l’algorithme évoluant tous les jours. Les retombées financières dépassent souvent largement les attentes mais le SEA assure une réponse aux objectifs plus mesurable lors des campagnes.
  • Si le SEO ne nécessite pas forcément des investissements importants (cela dépend!), le SEM assurément en impose. Google ou même Bing se rémunèrent principalement sur le référencement payant, chaque mot clé étant facturé au clic.
  • Mis à part pour améliorer le quality Score dans les campagnes, être cohérent notamment avec les annonces et mots clés ciblés, il n’est pas nécessaire d’optimiser les pages du site pour faire de la publicité en ligne. En référencement naturel, c’est tout le contraire.
  • Enfin, le SEO est un travail sur le long terme qui permet de récolter des fruits réguliers et qui peut se permettre des pauses en termes de marketing, ce n’est absolument pas le cas avec des campagnes de PPC.

 

Pourquoi vous devez vous orienter SEM

Si vous avez bien suivi les explications précédentes, le SEM est le vrai métier regroupant l’ensemble des branches que sont le SEA, le SEO et le SMO. C’est donc une démarche marketing très complète en elle-même qui peut être complétée par d’autres leviers de trafic ou d’autres actions de communication bien entendu (E-mailing, off-site, mass médias, etc.).

Le SEM inclut le SEO qui présuppose une stratégie de développement sur le long terme. Or de question d’oublier ce levier Webmarketing ultra efficace qui vous permet de pérenniser votre activité sur le Web comme aucune autre : En référencement naturel, ce qui se grave dans un moteur de recherche y reste (pour peu que les principes d’indexation soient respectés), vous assurez toujours du trafic sur votre site Internet même s’il peut perdre en qualité, vous bénéficiez d’un capital de confiance qui se reproduit dans le temps, les internautes vous identifient plus facilement et si cela engendre de la popularité, c’est aussi un excellent moyen d’améliorer votre notoriété et votre E-reputation.

Le SEM permet de défendre à lui-seul une marque : imaginez un lien naturel complété par du lien payant et des réseaux sociaux présents sur la page, vous obtenez une SERP pour vous entièrement !

Évolution du métier de référenceur et conseil

Fini le temps ou l’on pouvait avoir une stratégie uniquement basée sur le trafic. Pour devenir référenceur, il faut avoir d’autres pratiques. Les requêtes généralistes sont trustées. Un référenceur SEO a donc tout intérêt à s’intéresser de près aux autres techniques de référencement payant, d’abord parce que Google ne cesse de mettre plus de publicité chaque année dans sa SERP, ensuite parce que l’internaute devient très exigeant dans sa recherche.

Mettre tous les oeufs dans le même panier de l’organique semble tentant mais comment réengagez-vous des internautes sujets à toutes les attentions des marketeurs ? Les campagnes de payant sur Google mais aussi sur Facebook permettent de ramener l’internaute à sa destination voulue : acheter votre produit.

La présence et l’usage du mobile nécessite également une approche plus personnalisée, ce que permettent les stratégies de Search Engine Marketing.

Le tracking et l’analyse de la data permettent également un meilleur ciblage qui peut donc faciliter les actions tant en SEO qu’en SEA. De même, le search Engine Advertising est un excellent moyen de procéder à des tests d’efficacité en termes de transformation sur les pages atterrissage (ce que l’on nomme les landing pages). Récupérer du trafic, c’est excellent, le convertir, c’est encore mieux 🙂

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>
Fri, 25 Aug 2017 10:00:35 +0000 https://www.xavierdeloffre.com/referencement/services-consultant-seo Quelles sont les services d’un consultant SEO ? https://www.xavierdeloffre.com/referencement/services-consultant-seo Un consultant SEO (pour Search Engine Optimization) ou référencement naturel a pour but et charge d’améliorer la visibilité d’un site Internet ou même de plusieurs sites Web. Son champ de missions est relatif aux moteurs de recherche que sont Google, Bing ou encore Yahoo. Certains consultants SEO disposent d’une expertise également sur des marchés précis comme la Chine (Avec Baidu qihoo360 ou encore Sogou) ou encore à l’est avec Yandex. Ses missions ne peuvent donc excéder le cadre de ses compétences en termes de marché. Difficile en effet de faire du référencement naturel en Chine sans connaître a minima le mandarin. Une certaine pluri-compétences donc qui se traduit par des spécialités dans les services proposés.

  1. Service d’audit SEO
  2. Optimisation de Structure de site
  3. Service de rédaction WEB
  4. Service de netlinking backlinking
  5. Préconisations du consultant SEO
  6. Le consultant est un formateur SEO
  7. Tarifs des services

L’audit SEO : le premier des services

Un consultant SEO doit être ne mesure de réaliser un audit SEO complet. A savoir, être capable de faire un audit technique et sémantique d’un site Internet. Comprendre le marché-cible d’un client implique une analyse également de la concurrence. Ceci afin de mieux fixer des objectifs réalisables et de permettre une montée en puissance réfléchie d’un site Internet. Bien entendu, de solides compétences en code, une expérience métier également peuvent parfaire le tout afin de rendre les préconisations plus exploitables. L’audit SEO, c’est en quelque sorte le préalable métier qui facilite les échanges client-consultant : Le site est-il accessible, est-il indexable, quelles balises sont utilisées, existe-t-il un robots.txt et à quoi ressemble-t-il ? Y-a-t-il un sitemap.xml, le contenu est-il bien hiérarchisé, l’arborescence a t-elle du sens ? Comment est traité le maillage interne ? Quelle qualité des liens externes et des backlinks, etc, etc.

L’optimisation de la structure du site

Tout consultant, même spécialisé dans le backlinking sait que le contenu et surtout l’architecture d’un site joue un rôle primordial dans la visibilité d’un site. L’optimisation de structure comprend donc plusieurs techniques possibles dont la plus connue et « la plus safe » reste celle du siloing. J’avais déjà évoqué ce sujet dans l’article sur les conseils SEO. La structure d’un site est une des priorités numéro 1 en terme de référencement naturel.

Proposer un service de rédaction optimisée

En lien avec les développeurs notamment sur la partie technique de l’audit SEO, le spécialiste consultant en référencement doit être également en lien avec des rédacteurs Web. D’abord parce qu’il ne peut gérer à lui-seul l’ensemble des rédactions (sauf dans le cas de sites de petites tailles), ensuite parce que certains consultants SEO ne maîtrisent pas assez bien la langue du marché-cible. S’il m’est possible de faire des préconisations techniques pour un site russe, je ne parle pas russe. Le contact avec des professionnels sur la partie sémantique et la rédaction par des gens natifs de Russie s’impose.

Le service de backlinking, netlinking

Les liens entrants ou backlinks sont essentiels pour assurer sinon du trafic sur les pages, au moins des ponts pour le passage des crawlers de Google. Chaque consultant SEO a ses propres spots, il connaît des ficelles pour créer du lien qualifié vers un money site. Cette partie très spéciale du référencement requiert de grandes connaissances en matière d’environnement Web. Distinguer les liens nofollow des dofollow, connaître également les blogs thématiques, les forums, les endroits adaptés au dépôt d’un lien. L’échange de liens dans le cadre de partenariats peut se faire avec l’aide d’un consultant qui saura avoir en pratique la communication adaptée avec les autres Webmasters/référenceurs.

Les préconisations : le service à la plus grande valeur-ajoutée

C’est le fruit d’une communication réussie pour un consultant SEO de voir ses préconisations exécutées par les équipes de développeurs et de chefs e projets. La préconisation peut intervenir à intervalles réguliers, sous contrat ou non, des suites de l’audit par exemple. En effet, les moteurs de recherche faisant évoluer leurs algorithmes de classement très régulièrement, le consultant SEO qui est constamment en veille doit pouvoir être en mesure de faire des rectificatif et d’inviter à l’évolution technique du site ou la création de nouveaux contenus opportunistes pour répondre à des requêtes d’internautes.

Le consultant est un formateur SEO

En général, le consultant est également formateur SEO. Ce qui implique d’avoir des capacités de transmissions de savoirs. Former les équipes d’une entreprise soucieuse de sa croissance sur le Web est ainsi parfaitement envisageable pour initier ou améliorer les compétences individuelles nécessaires aux évolutions. Évidemment, de bonnes connaissances en référencement naturel peuvent faire d’un développeur un bon référenceur. Le consulting quant à lui touche plus à la spécialisation et à l’expertise. Il n’est pas rare de ce fait de voir des consultants en référencement demander conseil à d’autre (un avis externe) ou même de se rendre à des formations plus pointues pour être en mesure de toucher d’autres problématiques liées à la nécessaire pluri-compétences du métier.

Les tarifs d’un consultant SEO varient

En fonction de l’expérience, de ses connaissances et de ses spécialisations, un consultant SEO va faire grandement varier ses prix, notamment s’il est freelance ou en agence. De même, un audit ne coûte pas 5 euro 🙂 Fuyez ce genre de prestation que vous pourrez avoir en lançant un outil d’audit gratuit en ligne (qui n’a pas de valeur en soi sans les préconisations, et encore…) Ce sujet nécessite souvent beaucoup de temps pour comprendre un microcosme économique. Les tarifs commencent souvent au-delà de 1000 € la prestation. Comptez quelques 60 euros hors taxe minimum pour commencer. Lire à ce propos mon article sur les tarifs du consultant SEO.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
]]>